Période de soudure au Burkina Faso : Le PAM vient en soutien avec 20 milliards de FCFA

712

Le premier ministre Paul Kaba Thiéba a reçu en audience le 10 août dernier le directeur régional du programme alimentaire mondial (PAM) Abdou Dieng. L’objectif de cette visite selon Abdou Dieng, était de faire un peu l’état des lieux de la collaboration entre le PAM et le gouvernement burkinabé.

Au cours des échanges avec le chef du gouvernement, Abdou Dieng a confié qu’ils ont discuté sur trois sujets. Le 1er  sujet a-t-il expliqué, est relatif à l’appui du PAM durant la période de soudure aux populations vulnérables ayant des difficultés à passer ce moment difficile de l’hivernage.

« Nous avons expliqué au premier ministre que le PAM assiste aujourd’hui plus de 6000 personnes, d’où une partie reçoit de la nourriture et une autre reçoit de l’argent pour pouvoir acheter de la nourriture », a confié Abdou Dieng. Et de poursuivre qu’ils ont également échangé sur la stratégie du PAM pour encore soutenir le Burkina Faso et l’ensemble des pays du sahel autour d’un programme qu’on appelle programme de résilience qui va leur aider et aider tout le monde à sortir de ce cercle vicieux et d’appuyer chaque année les populations durant la période de soudure.

 « Cela demande beaucoup d’investissements à l’avance sur quelques années  pour que même s’il y a des situations difficiles causées par des chocs climatiques, les populations restent résilientes et se prennent en charge elles même »a reconnu Abdou Dieng », a lancé entendre le directeur régional du PAM.

Le représentant régional du PAM Abdou Dieng au milieu saluant le premier ministre Paul Kaba Thiéba

Il a, en outre signifié que ce programme est en train d’être articuler aussi bien au Burkina Faso que dans les pays comme le Niger, le Tchad, le Mali la Mauritanie et même au Sénégal. « Nous sommes en train de travailler avec différents gouvernements pour démarrer ce programme et on a même démarré dans des pays ». Et de poursuivre que le premier ministre a été informé sur des initiatives que la PAM a prises dans le cadre des objectifs du développement durable en ce qui concerne l’élimination de la faim dans le monde.

« Pour le cas du Burkina Faso, un plan stratégique a été élaboré et quasiment finalisé et qui va être représenté à notre conseil d’administration au mois de novembre et une fois adopté  nous allons conduire ce programme sur les 5 prochaines années » a conclu Abdou Dieng.

Huit régions seront concernées par ce programme pour un montant de 42 millions de dollars soit 20 milliards de francs CFA.

 

                                                                                                             Téné Bénédicte OUEDRAOGO

                                                                                                                                (Stagiaire)

https://queenmafa.net/wp-content/uploads/2018/04/Bannie%CC%80re-QUEEN_1000x150px.jpg

Laissez votre commentaire ici !