Parcours Form’Action : les participants se familiarisent avec la création de spectacle

62

Outiller les praticiens de la scène en technique de jeu d’acteur, d’administration et de création de spectacle : tel est l’objet du stage Parcours Form’Action. Initiée par la fédération du cartel, cette formation se déroule du 06 au 23 avril 2021 à Ouagadougou.

Ils sont au total 14 amoureux des métiers d’arts, venus de différentes villes du Faso à prendre part au projet Form’Action. Pendant trois semaines, ils seront formés en art de la scène. A travers cet apprentissage initié par la fédération du cartel, les praticiens vont se familiariser avec le jeu d’acteur, l’administration et la création de spectacle.

Ildevert Méda

Réunis ce lundi 12 avril 2021 à l’espace Grâce Théâtre, les apprenants attendent leur formateur du jour, le dramaturge Ildévert Méda. Avec lui, il est question de technique de création à partir de la situation dramaturgique. Le formateur explique qu’il s’agit de donner quelques armes aux participants pour créer et cela même quand ils n’ont pas d’histoire. « A partir des improvisations, ils peuvent créer des spectacles selon la thématique qu’on leur propose », indique Ildévert Méda. 

Pour cette formation, il n’y a pas de thématiques prédéfinies. Le choix incombe donc aux apprenants. « C’est eux qui décideront de ce qu’ils vont jouer ; moi je suis là pour leur apprendre la technique », souligne le formateur. 

Natacha Béré

Artiste comédienne, Natacha Béré, fait partie des participants. Si l’on en croit ses propos, cette formation est avantageuse pour elle à plusieurs niveaux : « ça me permet de maitriser mon corps, de parler face à un public et de gérer mon stress ».  Elle témoigne d’ailleurs sa gratitude aux initiateurs pour la mise en place du Parcours Form’Action.  

Soumaïla Ouédraogo

Du même avis que Natacha Béré, Soumaïla Ouédraogo, un autre participant, a salué l’initiative de la fédération du cartel. Humoriste et metteur en scène d’une troupe théâtrale de Tenkodogo, Soumaïla Ouédraogo est convaincu de la nécessité de former les comédiens au métier de la scène. « Le comédien sur la scène est un porteur de message. Dans l’art du théâtre, il faut que cet acteur soit d’abord formé afin de pouvoir livrer le message qu’il a sur la scène », soutient-il. 

Aminata Ouédraogo

Si certains des praticiens sont à leur première participation au projet Parcours Form’Action, pour Aminata Ouédraogo, c’est la deuxième fois. Venue de Ouahigouya, cette artiste comédienne avait déjà pris part à la formation l’année dernière. « La formation de l’an passée m’a été bénéfique et j’ai même pu former à mon retour, les membres de ma troupe théâtrale. Cela nous a permis d’améliorer nos prestations. Comme on ne finit pas d’apprendre, je suis de retour cette année », fait savoir Aminata. Sûre d’en apprendre davantage sur les arts de la scène, elle souhaite que les formations se poursuivent afin que d’autres jeunes puissent en bénéficier.  

Au terme des trois semaines de formation, les participants présenteront un spectacle de théâtre afin de montrer au public le fruit de leur apprentissage.

Faridah DICKO

https://queenmafa.net/wp-content/uploads/2018/04/Bannie%CC%80re-QUEEN_1000x150px.jpg

Laissez votre commentaire ici !