Ouagadougou : il arrache la bouche d’une fillette pour 6 millions

86

Un drame s’est  produit dans le quartier Paspanga de Ouagadougou. Un individu a arraché la bouche d’une fillette de deux  ans et demi à son domicile le mercredi 18 juin 2020 .

«C’est autour de 4h 40 que nous avons entendu crier au voleur, au voleur!», raconte Sinaré Florence, la tante de l’enfant. C’est une cours familiale avec plusieurs maisonnées et c’est dans l’une d’elles que l’individu mal intentionné est rentré en forçant la porte de la maison. La mère de l’enfant est immédiatement sortie pour appeler au secours quand elle s’est aperçue de la présence de l’homme dans la maison. Les voisins et toute la famille alertés ont accouru avec des bâtons.

Ne sachant pas s’il était armé ou pas, ils attendaient devant la porte qu’il sorte. S’étant finalement décidé à sortir de la chambre où dormaient les trois enfants de la famille pour se rendre au salon avec en mains le porte monnaie, les téléphones portables et la clé de la moto de la mère de la victime. Il est assommé à deux reprises par la foule et feint de s’être évanoui. La foule toujours dans la stupéfaction entrain d’essayer de comprendre les choses sur le coup ne s’aperçoit pas qu’il s’est éveillé. «Il a commencé à fuir en criant lui même au voleur comme si ce n’était pas lui et est allé rentrer chez les voisins d’en face», poursuit Madame Sinaré. La foule l’a ainsi poursuivi là bas pour le lyncher.

 Un marabout leur aurait demandé d’apporter la lèvre en échange de six millions de franc CFA .

C’est toujours dans la mêlée, que la mère des trois enfants a pensé à aller vérifier si ses enfants dormaient toujours. Rentrée dans la chambre, elle voit sa petite fille de deux ans couchée le visage ensanglanté. «Elle a commencé à crier, on a tué mon enfant et est sortie avec la fillette» explique toujours Madame Sinaré, les yeux embués. Incroyable, constate la famille, la lèvre inférieure de la bouche de la petite fille a été arrachée. La foule commence à bastonner l’individu de plus belle et le somme de dire ce qu’il en a fait.

Il soutient à plusieurs reprises qu’il l’a avalé et finit par dire qu’ils étaient deux sur les lieux et que c’est à son acolyte un nommé «yadga» qu’il a remis la lèvre de la fille. Un marabout leur aurait demandé d’apporter cela en échange de six millions de francs cfa. Reconnu par certains dans la foule, il serait un ex détenu de la MACO. Cependant son acolyte recherché est resté introuvable tout autant que la lèvre coupée de l’enfant. Les FDS  alertées viendront finalement au petit matin l’embarquer.

Quant à la petite fille, elle est conduite d’urgence au CSPS du quartier où elle sera évacuée au CHU de Bogodogo. Pour l’heure, elle y reçoit toujours des soins et sa vie est hors du danger.

Source: www.zoodomail.com

Publicités

Laissez votre commentaire ici !