C’est la substance des travaux de restitution des résultats de l’enquête du trimestre 3 du projet de recherche PMA-Agile, piloté par l’ISSP, dont les données ont été collectées du 5 février au 1er avril 2019.

Après l’analyse des données du troisième trimestre, l’équipe de recherche a partagé avec les acteurs concernés, le 27 juin 2019 à l’ISSP, les résultats de cette collecte. Les conclusions de cette recherche ont donné un aperçu des progrès réalisés en matière d’offres de service dans le domaine de la planification familiale dans les villes de Ouagadougou et de Koudougou, où est implémenté le projet. Deux résultats majeurs retiennent l’attention :

  • Dans les deux villes, les méthodes contraceptives sont disponibles dans les centres de santé publics comme privés, durant la période de l’enquête.
  • Les femmes qui en utilisent choisissent librement les types de méthodes dont elles ont besoin.
Lire aussi : Projet PMA-Agile : L’état de la Planification familiale à Ouagadougou

Toutefois un défis demeure, selon le Dr Georges Guiella, chercheur principal du projet : celui du renforcement des capacités des agents de santé afin d’améliorer davantage l’offre de service dans le domaine de la planification familiale dans les deux villes.

La restitution de ces travaux entre spécialistes a été aussi une occasion de procéder à la dédicace du livre intitulé « Construction et reconfigurations de l’action publique contre le Sida : Acteurs, controverses et dynamiques », dont l’auteur est l’éminent enseignant de Sociologie, le Pr André Soubeiga.

Rappelons que PMA-Agile fait partie du projet Performance Monitoring for action (PMA), piloté aussi par l’ISSP.

Lire également : Projet PMA-Agile : Les données de la Planification familiale à Koudougou

Le projet a pour objectif principal de suivre les interventions de TCI (The Challenge Initiative) et de DKT international dans les villes de Ouagadougou et de Koudougou. Ces deux interventions financées par la fondation Bill and Melinda Gates ont pour mission d’améliorer l’accès aux services de santé reproductive et de planification familiale dans les deux villes.

Pour atteindre son objectif, le projet PMA-Agile s’appuie sur la plateforme de suivi et évaluation de PMA et assure un suivi continu de la prestation et de l’utilisation des services de planification familiale à travers des enquêtes trimestrielles menées auprès des structures sanitaires publiques et privées. Des enquêtes semi-annuelles sont aussi menées auprès des clientes (les usagers de ces centres de santé en d’autres termes) à la sortie de leurs consultations. Une enquête de suivi téléphonique est réalisée avec les clientes ayant accepté d’être recontactés quatre mois après l’entretien avec elles. Tout comme PMA, le projet PMA-Agile est soutenu par la Fondation Bill et Melinda Gates.

Nankoita DOFINI

Laissez votre commentaire ici !