Offre d’emploi: voici 8 moyens de détecter une arnaque

251

Vous êtes vous déjà retrouver dans une situation bizarre pendant vos recherches d’emploi sur internet où des structures vous demandent de l’argent en contrepartie d’un emploi?Des offres d’emplois dont le but est d’escroquer les jeunes pullulent sur le net. Voici 8 façons de les détecter et ne plus tomber dans leurs panneaux.

1. La destination de l’emploi
Souvent les emplois que ces escrocs proposent se trouvent à l’extérieur: Canada, Londres,… Des organisations internationales sont souvent utilisées: ONU, UNICEF, PNUD… Méfiez vous, ça sent l’arnaque!

2. Le nombre d’emploi proposé
Dans ces annonces, il est promis l’ embauche de plusieurs centaines ou des milliers de postulants. Presque toutes les personnes qui postulent seront embauchées. C’est généralement le type d’annonce où aucun niveau n’est requis.

3. Le Français approximatif de l’annonce
Il ne faut pas être un académicien ou un expert de la langue française pour remarquer à quel point ces annonces sont truffées de fautes, avec des phrases qui, parfois n’ont aucun sens. Ceci laisse voir le niveau d’instruction de ces pseudo-recruteurs.

4. Les mails utilisés
Les courriers électroniques de dépôt  des dossiers de candidature sont souvent en yahoo.fr, yahoo.com, hotmail.fr, ymail.fr, gmail.com, outlook.fr. Les vraies institutions utilisent des flottes de messagerie adossées à leur nom de domaine et non des mails publics.

5. Le payement exigé
C’est le plus grand signe pour détecter l’arnaque. Il est exigé une somme pour appuyer le dossier. Des frais qui prennent divers noms: Frais d’envoi, frais d’inscription, frais de timbres, frais de confirmation…
De plus, l’argent doit être  envoyé via un canal mobile money à l’instar de Flooz, Tmoney, MtnMoney, Orange Money…

6. Le numéro utilisé

Généralement, en Afrique de l’Ouest, le Bénin est actuellement l’une des plateformes majeures de ces arnaques. Vous verrez donc que le numéro commence par + 229 et lorsque vous lancez l’appel, il y’a rarement quelqu’un pour répondre.

7. L’appel aux partages massifs dans les groupes facebook et whatsapp
En partageant une offre d’emploi dont vous ne connaissez pas la source, vous vous rendez complice de ces arnaques et vous mettez du même coup d’autres personnes en danger. Ne partagez d’offre d’emploi que si la source est fiable.

8. Le harcèlement après un 1er pas.
Si dans un premier temps vous faites une pré-inscription sans payer les frais demandés ou que vous faites juste une demande de renseignements, vous risquez de recevoir de nombreux messages vous invitant à finaliser votre dossier. Attention, une entreprise fiable n’agit pas ainsi.

Vous êtes certes en quête d’emploi mais restez quand même vigilants. Les potentielles offres d’emploi peuvent cacher des arnaqueurs.

Jobbusiness

Laissez votre commentaire ici !