L’obésité touche aujourd’hui un grand nombre d’enfants et la prévention de cette maladie dès le bas âge est essentielle. L’obésité reste une maladie grave car, une fois installée, elle est difficilement réversible.  Quelles sont les causes de l’obésité infantile ? Qu’en est-il des conséquences ? Comment la prendre en charge ? Réponses avec la diététicienne Yasmine Zerbo.

Qu’est-ce que l’obésité infantile ?

L’obésité est un excès de graisse corporelle exposant un individu à des risques de sur morbidité et de surmortalité »​. Chez un adulte, on parle de surpoids lorsque l’indice de masse corporelle (IMC) dépasse 25 et d’obésité morbide lorsque IMC est atteint 35. Pour trouver cet indice, on divise le poids (kg) par la taille (en mètre) au carré.

Yasmine Zerbo

Chez les enfants, cet indice n’est pas aussi clair car les valeurs taille-poids doivent être interprétées en fonction de l’âge et du sexe. Le seul outil fiable est le carnet de santé de l’enfant sur lequel sont reportés son poids et sa taille sur sa courbe de croissance et de corpulence. L’important est que l’enfant reste dans sa courbe durant les premiers mois de vie. L’idéal étant de rester dans le percentile 50, à savoir l’intervalle moyen. Chez l’adulte, l’obésité se diagnostique assez rapidement, il suffit de calculer son IMC et de le comparer aux mesures officielles pour être fixé. Mais pour les enfants et les adolescents, le calcul est cependant plus complexe car ces derniers ont de grandes disparités dans leur croissance. Ces disparités vont empêcher d’avoir, comme chez l’adulte, une mesure de référence de l’obésité infantile. Pour les 0-5ans et 5-19 ans l’OMS a élaboré des données de référence sur l’IMC pour âge. Z score ≥+2.

Quelle est la différence entre surpoids et obésité ?

Il est très important de bien identifier si nous avons un peu de surpoids ou si nous souffrons d’obésité.  Pour ce faire, sachez que le surpoids est défini comme la situation anatomique des personnes dont l’IMC (Indice de Masse Corporelle) se trouve entre 25 et 29,9 kg/m2. On distingue dans un premier stade le surpoids puis lors d’une prise de poids plus importante on parle d’obésité. L’obésité est un excès de masse grasse dans le corps, résultat d’un déséquilibre entre l’apport calorique quotidien et les dépenses énergétiques : l’organisme reçoit plus qu’il ne dépense et donc  » stocke  » une partie du surplus.

Quels sont les signes de l’obésité infantile ?

Le visage rond, le petit ventre de bébé et les cuisses potelées, ça peut être le signe d’un excès de poids. Ce n’est pas facile de reconnaitre un enfant en surpoids, toutes fois nous pouvons citer quelques signes : l’excès de poids anormale (grandit plus que son âgé). Mange beaucoup, de façon exagérée.

Quelles sont les causes de l’obésité infantile ?

Elles peuvent être héréditaires et environnementales :

Héréditaire : les causes génétiques : Certains gènes peuvent être responsables de problèmes d’obésité. Tous les mécanismes liant génétiques et obésité ne sont pas encore connus.

Une mauvaise habitude alimentaire : une alimentation déséquilibrée, associée à un manque d’activité, est souvent à l’origine de l’obésité infantile. L’excès d’aliments riches en graisse et en sucre (les boissons gazeuses et sucrées, les biscuits, les chocolats, hamburger, les pizzas…), l’excès de grignotage contribue à augmenter les risques.

Les enfants imitant les parents, ces derniers ont un rôle important à jouer afin que leurs enfants adoptent des habitudes alimentaires saines pour éviter tout risque d’obésité infantile. Il est important de leur apprendre à manger de tout, y compris certains aliments qu’ils n’aiment pas a priori.

La sédentarité : le manque d’activité physique

Après l’alimentation déséquilibrée, la sédentarité est le second facteur d’obésité des enfants. Le changement de modes de vie des enfants a considérablement réduit les activités qui leur permettaient de dépenser de l’énergie (moins de marche pour aller à l’école, moins de travaux en extérieur…) et largement augmenté des situations les rendant quasi inactif (télévision, Internet, jeux vidéo)

Les causes psychosociologiques : certains facteurs sociaux ont une incidence négative sur l’obésité infantile. Les études ont prouvé que les enfants provenant de classes sociales défavorisées ont plus de chance que les autres d’être atteints par l’obésité infantile.

Leur alimentation comporte des excès de graisses saturées et de viandes transformées (saucisse, pâté…) et trop de féculents raffinés (riz blanc, pain blanc…) favorable à l’obésité de l’enfant… Les aliments riches sont globalement bon marché et dispose d’une bonne palatabilité (sensation agréable en bouche). Les achats de légumes et de fruits sont par ailleurs plus rares.

Les causes endocrinologiques : certains dérèglements hormonaux et glandulaires peuvent également être à l’origine de l’obésité infantile.

Qu’en est-il des conséquences ?

L’obésité ne fait pas que toucher l’apparence des enfants ; elle a des conséquences graves sur leur santé et leur bien-être. Les gens qui sont obèses sont plus susceptibles de souffrir de problèmes de santé, comme l’hypertension artérielle, des niveaux accrus de cholestérol et d’insuline, une défaillance sur le plan de la tolérance au glucose, le diabète de type 2, des problèmes sur le plan des os et des articulations, l’apnée obstructive du sommeil, des crises d’asthme, la stéatose hépatique non liée à l’alcool, des problèmes rénaux, et le syndrome des ovaires polykystiques. Le surpoids et l’obésité sont également associés à des problèmes psychosociaux comme la piètre estime de soi et la dépression. Même si ce ne sont pas tous les enfants obèses qui souffrent de ces problèmes de santé, les médecins voient un plusieurs de ces problèmes chez des enfants de plus en plus jeunes. Par exemple, l’incidence du diabète de type 2 a augmenté rapidement chez les adolescents et l’obésité est présente dans presque tous les cas. De plus, les enfants obèses sont plus susceptibles d’être des adultes obèses. Par conséquent, l’obésité augmente les risques de problèmes de santé pour le restant de la vie

Comment se fait la prise en charge diététique de l’obésité chez l’enfant ?

Elle vise le maintien du poids plutôt que la perte de poids, viser l`amélioration de la mobilité et qualité de vie, privilégie une alimentation de haute densité nutritive, privilégie l`activité physique, respecte les principes de la saine alimentation. Il existe également la prise en charge médicamenteuse, psychologique et la chirurgicale

Pouvez-vous nous proposer un exemple de régime alimentaire pour un enfant obèse ?

En tant que Diététicienne je ne proposerai pas de régime spécifique pour un enfant obèse car les enfants ont besoin de tous les aliments pour grandir. Je vais juste demander aux parents de contrôler strictement l’alimentation de leurs enfants en les faisant manger trois fois dans la journée : matin-midi-soir et deux collations ou gouter à10h  et à 16h. Éviter le grignotage  dans leur habitude alimentaire.  Il faudra juste réduire la quantité et la qualité des repas servis et en diminuant les apports caloriques et en gras dans leur alimentation. Enfin introduire l’activité sportive dans leur quotidien pas seulement à l’école mais aussi à la maison.

En tant que Diététicienne on n’oblige ou impose pas un régime alimentaire à un enfant. Les enfants mangent tout, il faudra juste réduire la qualité et la quantité des repas.

Comment prévenir l’obésité chez l’enfant ?

De plus en plus d’enfants ont de sérieux problèmes de poids. Le problème est que les parents ne réagissent souvent qu’à la préadolescence. Or, plus on agit tard, plus il est difficile d’inverser la tendance… Les conseils pour prévenir l’obésité chez les enfants :

  • Sensibiliser les parents sur l’alimentation des enfants
  • Contrôler l’alimentation des enfants dès leur naissance
  • Mettre sur pied des programmes scolaires complets sur la santé qui traitent de sujets comme vivre sainement et manger sainement et qui comprennent des cours d’éducation physique.
  • Réglementer la publicité qui entoure la malbouffe et les autres aliments à haute teneur calorifique ainsi que la commercialisation de ces aliments.
  • L’interdiction de vendre de la malbouffe à l’école
  • Éviter de faire manger les enfants devant la télévision.
  • L’obésité est une aussi maladie héréditaire, sachant que nous venons d’une famille à risque nous devons débuter la prévention du surpoids et de l’obésité dès la naissance de l’enfant et être basée sur l’acquisition et le maintien d’habitudes alimentaires saines et d’une activité physique régulière durant la vie.

Pour lutter contre l’obésité infantile, il est conseillé aux enfants de pratiquer au moins 60 minutes d’activité physique par jour

Que faire lorsqu’on a un enfant obèse ?

  • Contrôler son alimentation (réduire dans son alimentation des apports trop caloriques et gras (le sucre et l’huile).
  • Voir une diététicienne pour lui faire un régime spécifique
  • Pratiquer l’activité physique trois à quatre fois par semaine pendant 30 à 60mi

Diététiquement

Yas’mine  Diet

1 COMMENTAIRE

Laissez votre commentaire ici !