« Nous devons miser sur la santé de nos parties intimes pour vivre le plus longtemps possible », Francine KONGO/GUIGMA

59

Avoir ses menstrues est chose normale pour une femme mais encore faut-il qu’elle utilise des protections saines pour ne pas infecter ses parties intimes. Soucieuse du bien-être de la femme, Francine KONGO/GUIGMA s’est lancée dans la fabrication des serviettes hygiéniques made in Burkina pour mettre à la disposition des femmes des protections propres avec un confort. Queen Mafa est allé à la rencontre de la promotrice des serviettes hygiéniques FIFINEG Protect.

 Présentez-vous

Je suis Francine KONGO/GUIGMA, promotrice de FIFINEG Protect, une nouvelle marque de serviettes hygiéniques commercialisée ici au Burkina Faso.

Qu’est-ce qui vous a motivé à vous lancer dans la production et la commercialisation des serviettes hygiéniques ?

Tout d’abord je suis une femme et je suis entrepreneure. J’accompagne également des jeunes et des femmes dans la concrétisation de leurs projets d’entreprise. Et dans ce cadre, l’une des règles élémentaires que je partage avec mes clients, est que lorsque l’on veut entreprendre, la première des choses à prendre en compte est qu’il faut que ce que nous apportons soit une solution à un besoin.

Donc on n’entreprend pas parce qu’on a de l’argent à investir. On ne se met pas à créer une structure parce qu’on a été formé dans ce domaine. C’est vrai qu’il faut entreprendre dans ce qu’on connaît le mieux, mais il faut que notre apport soit une réponse à un besoin.

En tant que femme je me suis interrogée sur ce qui pourrait intéresser les femmes en matière d’hygiène intime. Moi-même j’avais des motifs d’insatisfaction sur les offres disponibles ; et donc, je me suis dit qu’en produisant des serviettes hygiéniques qui apporteraient une plus-value à l’offre actuelle du marché, j’apporterais certainement une solution à mes sœurs et filles.

De plus, cela constituera une activité génératrice de revenus pour l’entrepreneure que je suis.

Parlez-nous de votre marque de serviette hygiénique, quelle est sa particularité ?

FIFINEG Protect a pour ambition d’apporter des solutions saines en matière de gestion des menstrues, qui ne vont pas satisfaire un besoin immédiat et amener d’autres problèmes ultérieures.

J’ai remarqué ces derniers temps que quand on consulte les débats dans différents fora de discussions sur les réseaux sociaux, on note de manière récurrentes, des plaintes sur certains effets de certaines marques de serviettes hygiéniques qu’on trouve sur le marché. Ces plaintes sont relatives en majeure partie à des infections, irritations et démangeaisons.

Dans mes recherches, j’ai découvert que ce qui se trouve dans certaines marques de serviettes hygiéniques n’est pas du coton biologique à 100% et en plus de cela il y a des substances qui y sont ajoutées pour faciliter l’absorption rapide du sang, pour rendre les serviettes très blanches ou des fois pour les parfumer. Ces substances sont en contact direct avec notre intimité et quand il y a des choses dont on ne connaît pas l’origine, c’est clair qu’il y aura des conséquences en moyen et long terme.

J’ai eu la chance de côtoyer des médecins donc j’ai essayé de savoir qu’est ce qui pouvait être la solution à ces plaintes et à ces constats. C’est ainsi que j’ai appris que quand le coton est biologique, il y a plus d’avantages.

Alors, j’ai pensé à apporter une solution naturelle, en proposant des serviettes hygiéniques qui vont offrir une sécurité, un bien-être et garantir la préservation de la santé des femmes. J’ai donc contacté des partenaires, des spécialistes et il y a eu plusieurs essais jusqu’à ce que j’arrive au produit final qui est commercialisé.

Quelles sont les types de serviettes hygiéniques que vous proposez à la clientèle ?

FifineG Protect propose deux types de Serviettes hygiéniques que sont :

FifineG Protect lavables et réutilisables (en moyenne une année) pour celles qui veulent effectuer un retour aux sources dans la pure tradition de nos mamans. Chaque paquet contient trois serviettes dont la durée moyenne d’utilisation est de 8 heures. Elles se déclinent en deux formats : moyenne taille pour les jeunes filles ou femmes peu corpulentes et grande taille pour les femmes corpulentes ou qui viennent d’accoucher.

FifineG Protect  Anion jetables en coton biologique pour celles qui ont compris et décidé que notre santé et beauté intime avaient besoin d’autant de soins que notre beauté physique. Dans le paquet nous avons dix serviettes hygiéniques et quatre protège-slips. Chaque serviette comporte une bande d’anion pour aider à réduire les odeurs, renforcer l’immunité, atténuer les douleurs et contribuer à l’équilibre hormonal.

Nous avons voulu apporter un produit de qualité et surtout qui va préserver la santé des femmes. Tous nos produits sont sains, hygiéniques, confortables et certifiés aux normes européennes.

Comment les gens apprécient-ils vos produits ?

Nous avons eu des retours satisfaisants de la part de nos clientes. Sur notre page Facebook, ces retours sont régulièrement publiés. Nous avons également reçu des suggestions au titre desquelles, mettre en marché des serviettes jetables anion pour celles qui ont des flux abondants. Nous nous attelons à répondre à cette préoccupation. Nous avons même été entre temps en rupture de stock et nous avons pris des dispositions pour produire une plus grande quantité.

Quels conseils donneriez-vous à quelqu’un qui veut entreprendre ?

Rien n’est impossible à celui qui veut. Si on a pu rêver d’une chose, c’est qu’on est capable de la réaliser mais on n’a pas dit que ce sera facile. Il y aura des embûches mais il ne faut pas baisser les bras. Il faut s’armer de courage et ne jamais renoncer à ce qu’on a déjà commencé. Quand on veut et qu’on se donne à fond, il y a toujours une récompense.

Votre dernier mot

Les serviettes hygiéniques FIFINEG Protect que nous proposons sont l’initiative d’une de vos sœurs Burkinabé et son ambition est de mettre en place à moyen terme une usine à 100% opérationnelle afin que toute la chaîne de production de ces produits se fasse en local. Soutenir cette initiative non seulement va contribuer à l’économie du Burkina Faso, à la réduction du chômage, mais surtout à une meilleure santé chez la femme.

Ma sœur, autant nous investissons dans notre beauté physique pour l’entretenir et la garder jeune le plus longtemps possible, autant devrions nous miser sur la santé de nos parties intimes pour vivre le plus longtemps possible.

Entretien réalisé par Mary Sorgho

https://queenmafa.net/wp-content/uploads/2018/04/Bannie%CC%80re-QUEEN_1000x150px.jpg

Laissez votre commentaire ici !