« Nous avons aidé les jeunes et les femmes porteurs d’initiatives entrepreneuriales à s’affranchir de leur vulnérabilité », Christophe Dabiré

91

Le chef du gouvernement burkinabè a présenté à l’hémicycle ce lundi 20 mai 2021, la situation de la nation en 2020. L’accès des jeunes et des femmes à l’emploi et aux soins de santé, ont été les actions gouvernementales majeures menées en faveur des femmes au cours de l’année 2020.

Les actions du gouvernement en faveur des femmes résultent de la mise en œuvre du plan national de développement économique et social (PNDES).   S’agissant de la gratuité des soins au profit des femmes et des enfants de moins de 5 ans, le Premier ministre a confié que cette action a été élargie aux personnes indigentes. A en croire Christophe Dabiré, l’extension de cette action aux personnes nécessiteuses a permis de réduire la létalité due au paludisme chez les enfants de moins de 5 ans.

Pour ce qui est de la gratuité de la planification familiale, le Premier ministre a laissé entendre que les efforts du gouvernement en la matière ont permis de renforcer l’accès des femmes à la contraception moderne.

Dans le cadre de l’accès des jeunes et des femmes à l’emploi et à la protection sociale, de nouveaux agents ont été recrutés au profit de l’Administration publique et de jeunes diplômés ou qualifiés, engagés sur les chantiers de développement.

Le Gouvernement a travaillé dans l’optique de promouvoir et dynamiser l’autonomisation économique et l’employabilité des jeunes et des femmes.

La formation professionnelle et l’apprentissage ainsi que le financement des microprojets ont été les leviers sur lesquels le Gouvernement a agi. A ce titre, 109 000 jeunes ont bénéficié d’une formation en entrepreneuriat.

Les différents fonds nationaux ont mis à la disposition de 69 000 jeunes et femmes, des crédits pour financer leurs projets. En outre, 714 000 activités génératrices de revenus (AGR) ont été soutenues par le Fonds d’appui aux activités génératrices de revenus des femmes (FAARF).

« Nous avons aussi aidé les jeunes et les femmes porteurs d’initiatives entrepreneuriales ou d’activités génératrices de revenus, à s’affranchir de leur vulnérabilité », a ajouté Christophe Dabiré.

En rappel, c’est le 4 février dernier que le Premier ministre a présenté à l’Assemblée nationale la feuille de route de son Gouvernement pour le programme quinquennal 2021-2025.

Crédit photo : SIG

https://queenmafa.net/wp-content/uploads/2018/04/Bannie%CC%80re-QUEEN_1000x150px.jpg

Laissez votre commentaire ici !