Nigéria : Funke Opeke, l’entrepreneuse qui révolutionne les télécommunications

Funke Opeke est une ingénieure électrique nigériane. Après une longue carrière réussie aux Etats-Unis, elle rentre dans son pays et fonde en 2008 « Main One Cable Company » dont l’objectif est d’améliorer la connectivité à internet au Nigeria.

Funke Opeke est une entrepreneuse nigériane ayant contribué grandement à l’amélioration de la connectivité à internet au Nigéria, notamment en construisant en 2010, le premier câble sous-marin privé africain. Grâce à son entreprise Main One cable company, elle est devenue le fournisseur de solutions data pour les principaux exploitants de télécommunications au Nigéria.

C’est aux Etats-Unis que cette native de l’Etat d’Ondo au Nigéria fait ses premières armes dans le milieu des télécommunications.

Après un Bachelor en 1981 et un master en génie électrique en 1984, respectivement de l’Université d’Obafemi Owolowo au Nigéria et de la Columbia University, elle se lance dans les TIC aux Etats-Unis, notamment en tant que Directrice exécutive de la division « commerce de gros » de Verizon Communications à New-York. Elle travaille également dans d’autres entreprises comme PA consulting… et cumule une expérience de plus de vingt ans.

En 2005, elle décide de retourner au Nigéria. Elle est aussitôt recrutée par la branche locale de l’opérateur MTN en tant que Directrice d’exploitation et travaille activement pour améliorer l’accès à internet dans le pays. Elle se charge entre autres d’œuvrer pour combler le déficit infrastructurel pour une meilleure connectivité à internet par le développement des câbles sous-marins.

Ne voyant aucun progrès malgré ses efforts, elle décide de se mettre à son propre compte et crée en 2008 « Main One », une entreprise qui offre des solutions internet. Consciente des défis de connectivité entre le Nigéria et le reste du monde, elle s’engage à lever des fonds pour son projet.

Elle parvient à réunir 240 millions de dollars en 2008 et crée un réseau de câble à fibre optique sous marin qui s’étend du Nigéria au Portugal sur une superficie de 7000 km, le premier câble sous-marin privé africain.

Source :afriquefemme

 

https://queenmafa.net/wp-content/uploads/2018/04/Bannie%CC%80re-QUEEN_1000x150px.jpg

Laissez votre commentaire ici !