Musique : Dez Altino observe l’avenir dans son 6e Album

649

L’album « Beogo » de l’artiste musicien burkinabé Dez Altino de son vrai nom  Désiré Ouédraogo est officiellement disponible sur le marché. Il a été présenté à la presse et à l’ensemble des  acteurs culturels, ce 13 juillet 2019 à Ouagadougou. S’agissant ainsi de ces 13 ans de carrière, présenter l’album un 13 juillet, l’artiste ambitionne sillonner toutes les 13 régions du Burkina Faso pour promouvoir son œuvre de 13 titres, déjà dupliquée en 13 000 exemplaires.

« Beogo » qui signifie avenir est le titre éponyme du nouvel album de Dez Altino. L’artiste s’interroge sur l’avenir du monde, sensibilise, interpelle toute la société au vivre ensemble. Il invite les uns et les autres à cultiver l’humilité, la tolérance et le pardon.

 

Ce nouvel album du « Prince national », est le 6e du palmarès. L’artiste a encore conservé son public habituel à travers ses titres et ces rythmes.  On peut écouter dans ce nouveau bébé des titres comme : « beogo » (l’avenir), « marié », « kabogdé « (imperturbable), « wilgue man » (dis-moi), femme, « n’ma » (maman), « amitié bla bla », « zemstaaba » (l’entente), « ne t’en vas pas », « yam teeda », « makdaoré » et « bengue pinda ». Ils sont chantés en mooré et français.

Dez Altino, auteur-compositeur-interprète, a su captiver en ces 13 années toutes les attentions à travers ses multiples scènes au niveau national et International avec sa voix.

« C’est vrai que les autres albums ont permis à l’artiste d’être là où il est aujourd’hui, mais chaque album doit avoir sa contribution dans la carrière d’un artiste », a noté l’artiste.

Il a expliqué que c’est une œuvre mixte et variée. « Je chante toujours l’amour, le pardon, l’union, la femme, l’enfant, la maman, ce sont les thèmes qu’on aborde tous les jours au quotidien », a conclu le « Prince national ».

L’objectif avec cet album est d’écouler les 13 000 exemplaires au terme de la tournée nationale, soit une recette de 26 millions de francs CFA uniquement pour les ventes de CD. Un défi, qui déjà, est en train d’être relevé par l’achat de 100 CD à la dédicace par le parrain Prince Akim, 50 CD par Floby et sa bande sans citer les particuliers qui ont souhaités garder l’anonymat.

                                                                  Aminata GANSONRE

Laissez votre commentaire ici !