Musée National : Des professionnels de musée formés sur la sécurité et la sûreté

114

Le musée national a abrité, ce 16 juillet 2018 à Ouagadougou, un atelier national de formation des professionnels de musées sur la sécurité et la sureté.

Des agents chargés du contrôle de la sécurité des biens et des personnes, des professionnels des musées, au total 24 participants prendront part à cet atelier du 16 au 17juillet 2018. Lequel atelier de 2 jours se basera sur la gestion des réserves muséales.

Selon les organisateurs, cette rencontre rentre dans le cadre de la poursuite des activités qui ont été entamées depuis 2005. Elle vise à renforcer les capacités des agents en charge de la gestion des musées sur le volet de la sécurité afin de faire face aux différents risques que peuvent courir les visiteurs et les collections stockées dans les réserves ou exposées pour le grand public.

Le Direteur général du musée national

Cet atelier est placé sur un sursaut. C’est le renforcement de la collaboration entre le ministère de la Culture des arts et du Tourisme  et l’Organisation Islamique pour l’Education, les Sciences et la Culture « ISESCO ».  Le 1er aspect traduit la bonne relation entre ces deux institutions. Quant au second, il faut reconnaitre que la problématique de la sécurité dans les musées pose un problème d’actualité.

« Aujourd’hui, des équipements sont de plus en plus des cibles privilégiés des attaques terroristes mais aussi d’autres formes de vandalisme et de vol », a signifié le directeur général du musée national, Monsieur Jean Claude Koudougou. Et de poursuivre qu’ « On voulait voir comment prendre des mesures pour anticiper sur ce qui est arrivé au Mali à travers la destruction des Mausolées surtout que nous sommes un peu dans l’œil de cyclone. Il était bon que les professionnels puissent réfléchir sur les dispositions à prendre pour sécuriser ces équipements culturels qui reçoivent des publics sur d’éventuelles attaques ».

A travers cette formation, l’Organisation islamique pour l’éducation les sciences et la culture « ISESCO » veut renforcer les capacités professionnelles et techniques de ces participants.

Cette rencontre se déroulera sur deux aspects. Le premier aspect sera axé sur une formation théorique à savoir la législation, la visite des infrastructures et des dispositions sécuritaires,  les outils pratiques de réaction face aux menaces d’ordre naturel «  dérèglement climatique », artificiel « risques d’incendie » ou humain « vol, actes de vandalisme »

Le 2ème aspect permettra au 24 participants à avoir des communications sur la sécurité et la sûreté dans les musées, des visites des salles et des exercices pratiques d’utilisation d’extincteurs sur le feu.

Des participants présents à l’atelier

« Concernant les attentes, ces deux jours de rencontre devraient permettre d’avoir des agents mieux aguerris qui puissent continuer les actions engagées, à rassurer les visiteurs que les infrastructures sont mieux protégées pour les recevoir », a conclu le directeur général de l’ISESCO, Monsieur Oumarou Guigma.

Le Musée est une institution particulière à qui l’on a confié la garde d’objets extrêmement importants pour le temps présent et futur et qui sont exposés aux risques de vol, de vandalisme, des incendies, des inondations, des attaques terroristes etc.

Le centre régional de l’ISESCO « CIM » au Musée national pour la formation des professionnels de musées des Etats d’Afrique francophone a été créé à l’occasion de la célébration de « Ouagadougou, capitale de la culture islamique 2014 » par la signature d’un protocole d’accord entre le directeur général de l’ISESCO et le ministre de la culture et du tourisme le 24 juin 2014.

La création de ce centre vient en réponse à un besoin crucial de renforcement des capacités opérationnelles des professionnels de musées confrontés à des défis réels en matière de gestion de patrimoine muséal.

                                                                                         Téné Bénédicte OUEDRAOGO

                                                                                                                              Stagiaire 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here