L’endométriose, une maladie gynécologique, méconnue qui perturbe le bien-être des femmes.

95

L’endométriose est une maladie gynécologique fréquente qui concerne une femme sur dix. Elle est liée à la présence de tissu semblable à la muqueuse utérine en dehors de l’utérus.Le mois de mars a toujours été consacré à la sensibilisation sur l’endométriose, une maladie gynécologique, méconnue mais qui perturbe le bien-être des femmes.

L’endométriose est une maladie chronique, liée à la présence de tissu semblable à la muqueuse utérine en dehors de l’utérus. Différents organes peuvent être touchés. La maladie peut être asymptomatique. Mais dans certains cas, elle provoque des douleurs fortes (notamment au moment des règles) et/ou une infertilité. Les chercheurs tentent de mieux comprendre les mécanismes de cette maladie et ses liens avec l’infertilité.

Il s’agit d’une maladie gynécologique fréquente, retrouvée chez 10% des femmes. Cette proportion monte à près de 40% parmi les femmes qui souffrent de douleurs pelviennes chroniques, en particulier au moment des règles.

 

L’endométriose n’est pas sans conséquences graves : de fortes douleurs pelviennes, douleurs aiguës au moment de l’ovulation, douleurs pendant les règles, douleurs dans le ventre, fatigue chronique, elle peut aussi causer l’infertilité de la femme, etc.

C’est une maladie invalidante pour la femme. L’endométriose a des conséquences sur la qualité de vie quotidienne des femmes qui en souffrent. Un suivi gynécologique s’impose pour une meilleure prise en charge.

 

Il n’existe pas de technique de dépistage de la maladie en population générale, ni pour les femmes à risque. Seules les patientes présentant des symptômes nécessiteront un examen clinique et des examens d’imagerie pour établir un diagnostic.

https://queenmafa.net/wp-content/uploads/2018/04/Bannie%CC%80re-QUEEN_1000x150px.jpg

Laissez votre commentaire ici !