Miss Université 2019 : L’ IAM rebelote avec Nelly Dahani

1736

L’institut africain de management (IAM) est encore à l’honneur pour cette année. En effet la plus belle et intelligente des Universités Burkinabé avec 76.33 points sur 100 et couronnée parmi les 19 candidates qui étaient en compétition vient de cet institut.

« Mon plan d’action au cours de mon mandat, consisterait à mettre une partie de l’argent reçu au profit des personnes défavorisées et aux orphelins et l’autre partie sera consacrée à la création d’un restaurant parce que je suis passionnée de la cuisine et surtout de la pâtisserie ». C’est à travers ces propos que Nelly Dahani, étudiante en 2ème année finance comptabilité à l’institut Africain de management (IAM) Ouaga, élue miss université 2019 s’est prononcée à la fin du concours qui a eu lieu le vendredi 1er mars 2019 à Ouagadougou.

Avec 76.33points sur 100, elle a su s’imposer parmi Les 19 filles qui se sont présentées à ce-dit concours et remporte 3 millions de FCFA offerts par le sponsor officiel ONATEL, une moto CFAO, 1 million de FCFA de ONATEL représentant le vote du public, cinq tickets offerts par Don Sharp pour son concert prestige et de nombreux gadgets. La 1ère et la 2ème dauphine avec respectivement 74.5points et 73points reçoivent 2.000.000 et 1.000.000 de FCFA avec de nombreux gadgets. Quant au prix de la meilleure tenue traditionnelle il a été attribué à Ségolène Belemsobgo qui remporte la somme de 500.000FCFA offerte par le ministère de la culture.

La compétition fut rude puisqu’ étant 19 filles au départ, seulement 10 ont été retenues après le défilé individuel et celui traditionnel. A l’issu de ces défilés ; chaque candidate a été invitée à se prononcer sur le thème de la 17ème édition qui est « paix et cohésion sociale » et c’est Nelly qui a su convaincre le jury ce qui lui a permis d’être élue miss.

Ne pouvant pas cacher sa joie, elle a confié qu’elle était aussi surprise et honorée puisqu’elle ne s’attendait pas à être sacrée ambassadrice de la beauté estudiantine vue le niveau et la beauté des autres concurrentes.

Honoré Bambara abondant dans le même sens que la miss s’est dit très satisfait de l’organisation de cette manifestation au regard de la situation sécuritaire que vit le pays et de préciser que contrairement à ce que certains diplomates ou ambassades veulent leur faire croire que rien ne marche au Burkina, le Burkina selon lui marche et se porte bien. « C’est la preuve ce soir puisque l’évènement a pu mobiliser plus de 500 personnes », a-t-il noté.

La soirée fut très belle puisque les admirateurs ont pu savourer des mélodies des artistes locaux comme Awa Boussim, Barsa 1er, Miss Maya, Djeli . Tina O ancien mannequin et hôtesse de l’air qui s’est reconvertie dans la mode a présenté sa collection.

La nouvelle ambassadrice de la beauté intellectuelle a promis de venir en aide aux orphelins et personnes défavorisées et de financer un projet qui lui tient à cœur qui est la création d’un restaurant puisqu’elle est passionnée de la cuisine surtout de la pâtisserie. Rendez-vous est pris pour l’année prochaine pour la 18ème édition.

Téné Bénédicte OUEDRAOGO

Aminata GANSONRE.

https://queenmafa.net/wp-content/uploads/2018/04/Bannie%CC%80re-QUEEN_1000x150px.jpg

Laissez votre commentaire ici !