Le conseil des ministres a adopté en ce mercredi 13 mars 2019, les résultats de l’appel d’offres relatif à l’installation du système solaire photovoltaïque au profit des infrastructures sociocommunautaires de l’Etat. Ledit conseil s’est tenu sous la présidence de son Excellence Monsieur Roch Marc Christian KABORE.

224 villages du Burkina Faso bénéficieront de l’installation et la mise en service du système solaire photovoltaïque au profit des infrastructures sociocommunautaires de l’Etat. C’est la décision qui a été prise en conseil de ministre pour le compte du Ministère de l’Energie suite aux résultats de l’appel d’offres en la matière.

Rémi Fulgence DANDJINOU, porte-parole du gouvernement

A en croire Rémi Fulgence DANDJINOU, porte-parole du gouvernement, ce sont 8 préfectures, 4 commissariats de police,   277 écoles primaires, 15 lycées ,98 CEG, 195 Centres de santé et de promotion sociale (CSPS) qui grâce à ce projet, jouiront de l’électrification solaire. Il est également prévu l’installation de plus de 1000 lampadaires et 210 chauffe-eau solaire dans 110 CSPS de ces villages.

Le conseil a par ailleurs délibéré sur plusieurs dossiers inscrit à l’ordre du jour. Il a adopté un décret portant organisation du ministère de l’Administration territoriale de la décentralisation et de la cohésion sociale. Le conseil a également examiné 3 projets de loi pour le compte du ministère de la justice. Ces 3 lois revoient au projet de loi portant statut des notaires, au projet de loi portant organisation judiciaire du Burkina Faso et au projet de loi portant code de procédure pénale.

Laissez votre commentaire ici !