En ce mois béni du ramadan, la ministre en charge de la solidarité nationale a offert des vivres d’une valeur de 36,5 millions FCFA à la Fédération des Associations Islamiques du Burkina ( FAIB). La cérémonie de remise a eu lieu ce lundi 14 Mai 2018 à Ouagadougou.

La symbolique cérémonie de remise des vivres à l’endroit des fidèles musulmans vulnérables témoigne de la solidarité du gouvernement. En effet, pour Laurence Marchal/ Ilboudo, ministre en charge de la solidarité nationale, ce mois saint pendant lequel Dieu fait pleuvoir sa grâce et sa miséricorde est marqué par le jeûne, la pénitence, le partage, la prière et l’assistance aux plus démunis. C’est dans cette optique que le gouvernement a décidé de soutenir la communauté musulmane à travers un geste d’un montant de plus de 36 millions FCFA. Ce don est composé de 100 tonnes de maïs, 30 tonnes de riz et 100 cartons de sucre.


Souleymane Konfé, président de la FAIB a fait savoir que ce don a une grande valeur pour eux « parce que c’est la preuve  que le gouvernement burkinabè se préoccupe de la population et de son bien-être », s’est-il réjoui.
« Puisse Dieu préserver notre pays de la misère, de la pauvreté et que le Burkina Faso soit une référence pour les autres pays en matière de bonne gouvernance, de paix et de démocratie », a-t-il déclaré.
Il a par ailleurs rassuré de la bonne gestion et du partage équitable de ces vivres.
« O Allah, fais que les efforts de tous nos frères musulmans soient récompensés et leurs actes de piété acceptés », tel est le souhait de Laurence Marchal/Ilboudo en ce temps de carême.

Françoise Tougry

Publicités