Ministère de la Santé : le rapport de l’année 2020 examiné

74

Le ministère de la Santé a organisé une rencontre sur la revue annuelle 2020 du secteur de planification santé , ce vendredi 5 mars 2021 à Ouagadougou. La rencontre a été présidée par le  Pr Charlemagne Ouédraogo, ministre de la santé.  

C’est un exercice de redevabilité qui consiste faire la revue de la mise en œuvre des actions dans le secteur de la santé. Cette rencontre a été l’occasion pour les acteurs de la santé de discuter des questions stratégiques afin d’améliorer l’état de santé de nos populations.

« Le cadre sectoriel de dialogue est un organe du dispositif de suivi de la mise en œuvre du Plan National de Développement Économique et Social (PNDES 2016-2020) au niveau sectoriel. Il doit aussi veiller à la bonne exécution des actions concourant à l’atteinte des résultats du Plan national de développement sanitaire, PNDS 2011-2020 » a laissé entendre le ministre Charlemagne Ouédraogo.

De son point de vue, il était nécessaire d’examiner les actions des cinq dernières années et valider le rapport de l’évaluation finale du Plan national de développement sanitaire qui a été réalisé. Tout ceci dans l’optique de permettre au système sanitaire d’identifier les goulets d’étranglements et de tirer les enseignements pour des actions plus efficaces au cours de la prochaine décennie. « Notre secteur de planification doit poursuivre sa contribution à l’atteinte de l’objectif 2.1 relatif à la promotion de la santé des populations et à l’accélération de la transition démographique, dans le cadre du développement du capital humain » a-t-il relevé.

A entendre le Pr Charlemagne Ouédraogo, les acquis engrangés n’occultent pas les défis et les difficultés auxquelles le secteur de la santé est confronté.

Pour sa part, le représentant résident de l’OMS, Dr Alima Diarra/Nama, a indiqué que les acteurs doivent examiner tout ce qui a été au cours de l’année 2020. « En tant que partenaire c’est d’apporter un éclairage non seulement technique mais d’oser faire des commentaires critiques pour aller de l’avant pour que les prochaines référentielles reflètent mieux la réalité du pays en terme d’opportunité » a souligné Dr Diarra/Nama.

DCPM/Santé

https://queenmafa.net/wp-content/uploads/2018/04/Bannie%CC%80re-QUEEN_1000x150px.jpg

Laissez votre commentaire ici !