Ministère de la santé : le bilan du plan d’action de 2020 soumis à l’examen des acteurs

70

Le ministre de la santé a présidé ce lundi 26 juillet 2021 la première session du Conseil d’administration du secteur ministériel (CASEM) de la santé de l’année 2021.  L’élaboration du Plan national de développement sanitaire (PNDS) 2021-2030 et le référentiel national de développement (RND) 2021-2025 sont les domaines clés soumis à l’examen des acteurs de la santé.

Il s’agit pour les acteurs de la santé de se pencher sur le bilan du plan d’action de 2020 et le plan d’action consolidé de 2021 du Ministère de la santé. Ce CASEM est également l’occasion pour les participants d’examiner le plan d’urgence pour les hôpitaux publics dans le contexte de la COVID-19.

« Cette année constitue pour notre département un moment de poser les bases des actions prioritaires du développement sanitaire pour relever les défis auxquels notre système de santé doit faire face à court, moyen et long termes durant les dix prochaines années », a précisé le ministre en charge de la santé Charlemagne Ouédraogo.

Au cours de cette rencontre des acteurs de la santé passeront en revue L’élaboration du Plan national de développement sanitaire (PNDS) 2021-2030 et le référentiel national de développement (RND) 2021-2025. A ces deux référentiels, s’ajoute le plan d’urgence pour les hôpitaux publics dans le contexte de la COVID-19 dont le financement et la mise en œuvre permettront à n’en point douter de changer le visage de nos hôpitaux publics.

« Nous devons nous projeter donc dans ce processus de planification à travers une démarche consensuelle, inclusive et participative en tirant les leçons des expériences passées et en tenant compte des réalités actuelles de notre pays », a laissé entendre Charlemagne Ouédraogo.

Le ministre a salué les résultats engrangés qui de son point de vue est la résultante de la résilience et la solidarité agissante de l’ensemble des acteurs du système de santé. « Vous avez agi ensemble et cela a permis de maintenir l’offre de soins à un niveau satisfaisant. Je voudrais donc saluer et adresser mes vives félicitations à tous les acteurs pour ces résultats », a exprimé le ministre de la santé.

A en croire le ministre de la santé, des défis importants restent à relever pour l’amélioration continue des indicateurs de performance et de l’état de santé de nos vaillantes populations.

« Nous devons maintenir cette convergence de vues, pour ensemble nous aligner derrière les priorités du pays en matière de santé, et rechercher les voies et moyens pour apporter les solutions optimales pour un système de santé robuste et résilient » , a-t-il mentionné

A l’occasion de ce CASEM, Charlemagne Ouédraogo a exhorté les participants à participer aux échanges afin de fournir des résultats à la hauteur des attentes

DCPM santé

https://queenmafa.net/wp-content/uploads/2018/04/Bannie%CC%80re-QUEEN_1000x150px.jpg

Laissez votre commentaire ici !