Ministère de la femme : 54 agents distingués

113

Le ministère de la Femme, de la Solidarité nationale, de la Famille et de l’Action humanitaire a reconnu le mérite de ses agents le vendredi 27 décembre 2019 à Ouagadougou. La cérémonie de décoration a été présidée par Laurence ILBOUDO/MARCHAL.

 

Au total ,54 agents ont été décorés dans l’ordre du mérite de la santé et de l’action sociale avec agrafe Action Sociale et Agrafe Promotion de la Femme, des représentants d’associations , travailleurs et des partenaires du département.
Ainsi, on a dénombré 33 médailles de Chevaliers avec Agrafe Action Sociale, 1 médaille d’officier avec Agrafe Action Sociale, et 20 médailles de chevaliers avec Agrafe Promotion de la femme.
En plus de ces distinctions, une quinzaine d’agents admis à la retraite ont été gratifiés d’attestations, de cadeaux.
La ministre de la Femme, Marie Laurence Marshall Ilboudo, a elle aussi reçu une statuette en bronze de la part de ses agents en guise de remerciement et des efforts qu’elle fourni pour son ministère, qui la qualifié de manager, leader, mentor, coach, collaboratrice à travers son secrétaire général en la personne de Fatimata Ouédraogo Zizien.
Pour Laurence Ilboudo, très émue et heureuse pour cette grande considération en sa personne,a souligné que cette statuette lui rappelait qu’elle était une femme et devait le rester pour le bonheur de tous et de rassurer les uns et les autres que à tour de rôle, chacun selon son mérite arborera fièrement un jour une médaille car tout mérite se doit d’être reconnu.
Consciente du fait que les autres agents n’ont pas aussi démérité, mais ne peuvent pas tous êtres récompensés, vue le nombre insuffisant des médailles , elle a promis de s’engager personnellement à continuer le plaidoyer auprès de qui de droit pour que l’effectif de ses collègues en droit de reconnaissance augmente substantiellement.
Salimata Barry, admise à la retraite et très heureuse d’avoir reçu une attestation de reconnaissance et une décoration, a indiqué que c’était une grâce et une chance pour elle d’aller à la retraite qui n’est pas donnée à tout le monde.
Tout en remerciant tous ceux qui l’ont gratifié, elle a émis le vœux que ses enfants, sœurs, petits fils, frères en somme toute sa famille puisse en bénéficier.
Mbi Bernard Ouédraogo, Attaché d’éducation spécialisé depuis 32 ans (car ayant eu le concours en 1987), tout comme Salimata, très ému et satisfait, s’est dit animé d’un sentiment de joie d’avoir servi son pays, d’avoir servi les personnes défavorisées et démunies et d’avoir accompli la mission qui lui a été assignée.
Il a profité de l’occasion qui lui est offerte, salué et remercié sa hiérarchie qui a cru en lui , à ses efforts et à sa famille qui l’a tant soutenu, c’est pourquoi il leur a dédié sa médaille.
Laurence a profité interpeller les récipiendaires afin que cette distinction à leur égard soit une invite à « œuvrer davantage auprès des couches défavorisées de la population, qui, grâce à leurs multiples sacrifices, retrouvent le sourire, la joie et l’envie de continuer cette Grâce Divine qu’est la vie.
L’hymne National et une minute de silence pour tous ceux qui sont tombés les armes à la main (FDS: forces de défense et de sécurité ) et des femmes et filles tuées par les balles assassines des terroristes ont planté le décor suivi d’une photo de famille de la ministre avec tous les récipiendaires à la fin de la cérémonie.
Une récipiendaire , la reine Akoandambou a égaillé le public avec une de ses chansons.
Bravo aussi aux FDS qui ont assuré la sécurité tout au long de la cérémonie.
Bénédicte Ouédraogo

 

 

Publicités

Laissez votre commentaire ici !