Millennium Challenge Corporation: Vers la mise en œuvre effective du second compact

331
samuel Kaboré

Le second compact s’achemine vers sa mise en œuvre effective. C’est ce qu’ a indiqué l’unité de coordination de la formulation du second compact du Burkina Faso ce mercredi 18 décembre 2019 à Ouagadougou devant hommes et femmes de média .

Le projet majeur que porte ce deuxième compact vise à  réaliser des investissements significatifs dans le domaine de l’électricité afin d’améliorer sa qualité de service.

La première phase de ce second compact a été mise en œuvre en avril 2017 et a consisté à l’analyse des contraintes à l’investissement privé et à la croissance économique. La deuxième phase a été réalisée entre septembre 2017 et janvier 2018 et a porté sur l’analyse des causes profondes des contraintes majeures identifiées.  De juillet 2018 à août 2019  trois projets  ont été proposés au titre de la troisième phase dont deux projets d’infrastructures (le projet PADOEL et le projet PRAEL) et un projet de réforme et de renforcement de capacités(le projet PREDEL).

La quatrième et dernière phase déjà entamée consiste au développement du programme. Cette quatrième phase a été marquée le 6 décembre dernier par la signature de l’aide-mémoire qui donne les engagements et les conditions que le gouvernement et le Millennium Challenge Corporation (MCC) ont convenu de mettre en place pour assurer la rentabilité et le succès des investissements qui seront faits, a confié Samuel Kaboré, coordonnateur de l’UCF.

Lire aussi: Burkina Faso : Le second Compact à bonne échéance !

Il a par ailleurs déclaré que ce qui reste à faire pour boucler cette dernière phase c’est l’élaboration du mémorandum d’investissement qui va être soumis par le MCC à son comité d’investissement en février. Par la suite, il y aura une mission du gouvernement en avril 2020 pour aller négocier les éléments complémentaires avec le MCC.  Après ces étapes, le document du compact sera présenté au conseil d’administration en juin 2020 et cela sera suivi de la signature formelle et officielle du second compact.

Lire aussi: Vous voulez améliorer les conditions de vie des femmes dans un village? alors commencez par l’électricité!

La phase de préparation de la mise en œuvre se déroulera sur une période de 12 à 18 mois et prendra en compte la création et la mise en place du (MCA- Burkina), les études détaillées et la mise en œuvre des réformes préalables. Quant à la phase de mise en œuvre du compact, elle est se déroulera sur une période de 5 ans et va concerner l’exécution des travaux sur le terrain  et la mise en œuvre des réformes ainsi que le suivi et l’évaluation du projet.

En rappel, le Burkina Faso a bénéficié d’un premier compact qui a été mis en œuvre du 31 juillet 2009 au 31 juillet 2014.

Mary Sorgho

 

Laissez votre commentaire ici !