Micro trottoir : Votre homme amène une autre femme à la maison et vous dit : « C’est une amie. Elle reste avec nous pour un bout de temps ». Quelle sera votre réaction ?

 

Dans un couple, l’homme et la femme vivent ensemble, l’un n’étant pas étranger à l’autre. Une fois qu’une troisième personne anonyme s’immisce dans la vie des deux, ça change tout. Dans ce micro trottoir, les avis sont partagés.

 

Sandrine Koudou: « Elle va rester le premier jour le temps pour moi de  gober  la chose »

 

Devant une situation pareille, j’ai pour habitude de garder mon sang froid. Certainement, la dame va rester à la maison le premier jour. Ça peut arriver qu’elle dorme le premier jour tout comme elle peut ne pas dormir. Oui. Elle va rester le premier jour le temps pour moi de « gober » la chose et de me maîtriser, puis de réagir ensuite. Je prends surtout mon homme à coté pour une conversation avec plus de détails sur la femme. Je vais lui poser la question de savoir qui elle est, d’où elle vient, pour quelle raison elle est là et pour combien de temps ?

Même si je n’ai pas des informations que je veux le premier jour, je vais la laisser dormir car je ne sais pas où elle ira si je la mets dehors. Si le lendemain, elle n’a pas un endroit où aller, moi-même je lui propose de payer une chambre ou un hôtel. Mais, elle ne va pas rester à la maison. Je ne peux pas lui donner cette occasion car ça, c’est une ouverture. Lui-même il sait qu’il y a des hôtels. S’il amène une fille à la maison, il est clair qu’il veut ou cherche à dire quelque chose. Alors, s’il n’est pas capable de me le dire en face, moi je réagis selon ce que je pense.

Au fait, je ferai tout ce qui pourrait l’amener à donner la bonne version de l’histoire. Une chose est sure. Je ne vais pas l’affronter avec la violence. Si malgré tous ses efforts, la fille refuse de s’en aller  C’est que le monsieur va devoir choisir entre elle et moi maintenant. Je ne sais pas comment les gens réagissent. Mais, moi je suis de nature à ne pas forcer les choses. Je ne cours pas derrière un garçon, je ne cours pas derrière mari ni mariage. Ce que Dieu a donné, c’est pour moi.

L’idéal, c’est de dire les choses telles qu’elles sont. Si c’est ta copine, dis le moi ! Il y’a des femmes qui acceptent ça. Tu me dis et si je veux j’accepte. Si je veux aussi, je refuse et je prends mes enfants pour partir. Et comme ça, tu vas payer allocation familiale. Là, si tu refuses aussi, c’est la police qui va te retrouver chez toi là-bas et c’est fini. De nos jours, l’amour ne tue pas. Tu t’amuses, il va te dévorer tout cru.

 

 Cédrick Koala :« Chez moi, ce n’est pas possible »

 

Ce n’est pas possible !  Je ne le connais pas. Je connais ses amis déjà et celui-là non. En fait, il n’y a pas de conversation entre elle et moi sur ce plan là. Je peux payer une résidence, loger le gars ailleurs. Mais, chez moi, ce n’est pas possible. Je suis sensé connaître tous ses amis et celui-là n’est pas son ami. De vous à moi, on pense à quoi ? C’est pour faire quoi ?  Elle sait surtout que je suis rarement à la maison. Je pense à des choses de grand. Je ne peux pas préciser. Mais, j’espère qu’on se comprend. Un mec que tu ne connais pas qui arrive chez toi sous-prétexte que c’est un ami de madame. Non, ce n’est pas possible. Pour ne pas la décourager, je suis prêt à payer une maison dehors pour le gars.  Et ça encore, je vais surveiller les déplacements de madame hein ! Oui ! Désormais je n’aurai pas de confiance en elle parce que ce n’est pas claire. Vu qu’elle connaît mes ami(e)s, je dois connaître tous ses amis. Ceci n’est pas possible car elle n’accepterait jamais un cas pareil pour moi. On connaît les femmes. 

 

Abdoulaye Ouédraogo

Stagiaire

https://queenmafa.net/wp-content/uploads/2018/04/Bannie%CC%80re-QUEEN_1000x150px.jpg

Laissez votre commentaire ici !