Micro-trottoir : et si on confiait la gestion de la transition à une femme ?

Face aux attentes non prises en compte des populations et  la situation sécuritaire dégradante du pays,  le Burkina Faso connait une instabilité sans précédent Avec le départ du président Paul Henri Sandaogo Damiba et l’avènement du MPSR2, les forces vives de la nation se réuniront bientôt pour choisir un  président de la transition.

Cependant, au regard de cette succession d’échec sous une gouvernance masculine, n’est-il pas temps de confier la gestion de cette transition à une femme ? Nous avons tendu notre micro à quelques habitants de Ouagadougou. Voici leur avis.

 

https://queenmafa.net/wp-content/uploads/2018/04/Bannie%CC%80re-QUEEN_1000x150px.jpg

Laissez votre commentaire ici !