Séminaire national des sœurs du CERFI: « même en temps de chaleur, il faut pratiquer l’allaitement exclusif », Dr Aissata Belemviré

0
166
*****

A l’occasion du séminaire national des sœurs de la cellule féminine du Centre d’Études, de Recherches et de Formation Islamique (CERFI) sur l’amélioration de la santé maternelle et infantile qui se tient du 29 mars au 01 avril 2018, Dr Aissata Belemviré médecin pédiatre, responsable de l’unité de néonatologie au CHU-pédiatrique Charles De Gaulle a développé une communication sur la nutrition de la mère et de l’enfant au cours du premier mois après accouchement et des soins du nouveau-né.

La réduction de la mortalité maternelle et infantile est le combat que mènent actuellement les acteurs de santé. Dans sa communication sur la nutrition de la mère et de l’enfant après accouchement et des soins du nouveau-né, Dr Aissata Belemviré a mis l’accent sur l’alimentation de la mère et de l’enfant, sur la nécessité d’une bonne alimentation avant la naissance, et l’importance d’avoir une bonne santé avant même la conception.

Dr Aissita Belemviré

Elle a relevé par la suite qu’il est impératif  pour la mère d’être en bonne santé pendant la grossesse. En évoquant le concept des 1000 premiers jours qui impliquent le 1er jour de la conception jusqu’à 2 ans après la naissance, la pédiatre fait référence à l’importance d’une alimentation variée pour la santé de la maman pour une bonne croissance de l’enfant.

Cette alimentation composée dit-elle, se trouve dans nos mets locaux et il suffit juste que la femme sache la composer. Il s’agit, dit-elle de consommer des aliments énergétiques comme les céréales (le mil, le maïs, le riz), l’huile,… des aliments constructeurs comme le poisson, la viande, les œufs, le haricot etc. et des aliments protecteurs comme les fruits, orange, karité, banane etc., de façon simultanée, qui sont de apports nutritifs pour l’organisme.

Un autre aspect qu’a évoqué Dr Belemviré est la pratique de l’allaitement maternel exclusif jusqu’à l’âge de six mois. Le lait maternel à entendre la pédiatre est le meilleur lait avec beaucoup de bénéfices pour le nouveau-né. C’est une occasion dit-elle de lever le voile sur certains aspects.  « les femmes pensent souvent qu’avec la chaleur, il faut donner de l’eau à l’enfant ; mais non, le lait maternel comporte 80 à 90% d’eau donc, c’est la maman qui doit avoir une alimentation diversifiée et boire beaucoup d’eau pour bien alimenter le bébé », fait-elle savoir.

Les femmes sont venues nombreuses à ce séminaire

A partir de 6 mois, Dr Belemviré conseille à la maman une diversification alimentaire par l’introduction progressive d’aliments dans l’alimentation de l’enfant, mais qui doit être faite de façon optimale pour préserver les acquis qu’on a eus depuis en pratiquant l’allaitement exclusif.

Cela repose sur l’hygiène de la maman et la recherche permanente d’informations de celle-ci auprès du personnel de santé pour que l’enfant ait une composition acceptable d’aliments par jour.

Par ailleurs, la pédiatre a tenu à préciser aux participantes que c’est l’alimentation de la mère depuis la conception qui pré écrit le développement et la croissance de l’enfant. C’est pourquoi, affirme-t-elle que si l’alimentation saine conseillée n’est pas respectée après l’accouchement, des maladies peuvent subvenir et perturber malheureusement le bon développement du nourrisson.

Le message clé qu’elle a lancé à l’endroit de ses sœurs est de se consulter  avant même la conception  et aussi pendant la conception pour avoir des informations sur une alimentation diversifiée. Dr Belemviré a déconseillé fortement l’utilisation des décoctions et autres liquides au cours des six premiers mois, malgré notre climat chaud et sec.

Pour terminer sa communication, elle a rappelé le calendrier vaccinal en invitant scrupuleusement les mères à son respect pour protéger leurs enfants des maladies. Elle a également jugé important de porter à leurs connaissances les soins nécessaires de base pour le nouveau-né : bain, alimentation, habillement, soins des yeux…

Assétou MAIGA

Publicités

Laissez votre commentaire ici !