Média: le groupe de presse Queen Mafa lance sa webTV 100% féminine

La fondatrice du groupe de presse Queen Mafa, Fatouma Siri/Ouattara
*****

Le groupe de presse Queen Mafa a procédé au lancement officiel de sa web télé  dédiée essentiellement à l’actualité féminine. Ce lancement TV, la télévision sur internet 100% féminine a eu lieu ce samedi 28 juillet 2018 à Ouagadougou.

Après  queenmafa.net (quotidien en ligne) en 2016, Queen Mafa magazine (bimestriel) en 2017, le groupe de médias Queen Mafa a procédé au lancement de sa Web TV. A travers ces différents médias, le groupe a pour ambition de valoriser la femme aussi bien sur le plan social, économique que politique. Et cela passe par la disponibilité de l’information à l’endroit des femmes et l’amélioration de leur visibilité dans l’actualité. Le groupe s’est fixé également  pour objectif de promouvoir le leadership féminin et une communauté de femmes engagées.

Avec son dernier né,web télé accessible à l’adresse https://queenmafa.tv , l’entreprise entend proposer des services qui répondent aux aspirations de son public cible. Queen Mafa TV est disponible en streaming, en podcast ou en vidéo à la demande, en français et bientôt en mooré, dioula et fulfuldé. La création de cette web télé a été possible grâce au financement du Fonds commun genre dont Diakonia est le gestionnaire. « Notre projet de renforcement et de diversification de l’entreprise médiatique Queen Mafa avec une  Web TV et un magazine bimestriel a été retenu  dans le cadre de l’appel à projet start up 2016 du Fonds Commun Genre, dans le cadre de la promotion de l’entrepreneuriat féminin.», a fait savoir la fondatrice du groupe de presse Queen Mafa, Fatouma Sophie Siri/Ouattara.

La fondatrice du groupe de presse Queen Mafa, Fatouma Siri/Ouattara

J’ai salué véritablement la naissance du premier produit,  queenmafa.net, j’ai été éblouie par la parution du magazine Queen Mafa et aujourd’hui je suis émerveillée par le lancement de la Web TV

En saluant l’initiative à plus d’un titre, la marraine Hortense Zida, Secrétaire générale du ministère en charge de la communication, par ailleurs Présidente de l’Association des professionnelles africaines de la communication(APAC), se dit être très émue. « J’ai salué véritablement la naissance du premier produit,  queenmafa.net, j’ai été éblouie par la parution du magazine Queen Mafa et aujourd’hui je suis émerveillée par le lancement de la Web TV. C’est comme si on avait bouclé une boucle et je sais que l’équipe a encore beaucoup de ressources pour développer des initiatives afin de parvenir à l’atteinte de ses objectifs », a t- elle déclaré.

Avec Queen Mafa TV à entendre la fondatrice, le public peut désormais suivre des vidéos en  français et bientôt en mooré, dioula et fulfuldé. « Nous avons testé le papier, c’est bien et c’est destiné à une certaine élite qui peut défendre la cause des femmes. Mais en faisant la web TV (…), nous allons pouvoir toucher plus de femmes qui ne savent pas lire, mais peuvent voir , écouter et comprendre grâce à la vidéo»,a  expliqué la fondatrice du groupe.

Yempabo Naba, représentant FCG

Le chargé de programme à Diakonia pour le management du Fonds Commun Genre (FCG), Yembapo Naba, représentant le Chef de file, pour sa part, est aujourd’hui heureux de savoir que ce n’est pas de l’utopie mais une entreprise qui marche. « Dans la mise en œuvre du Fonds commun genre, nous avons un axe qui concerne l’autonomisation économique des femmes et c’est dans ce cadre que nous avons décidé d’accompagner des femmes et des filles qui avaient des projets innovants. Queen Mafa est une entreprise qui a été recrutée en 2016 pour être accompagnée financièrement et techniquement et nous pensons que c’est la voie royale pour l’autonomisation économique des femmes et la promotion du genre au Burkina d’une manière générale. », a-t-il indiqué.

Une émotion d’ensemble de par les prestations d’artistes au titre de la slameuse aux pieds nus, les sœurs Doga et Solice Clay, une bonne ambiance qui augure sans doute un véritable encrage de Queen Mafa dans le paysage médiatique du Burkina Faso.

Jean Marc LeBlanc

« Quand les gens sont émus, je trouve qu’ils y croient. On sent toute la passion qu’il y a derrière l’équipe dans ce nouveau produit qui est le Web TV, mais aussi sur Queen Mafa et toute sa mission. Je suis derrière Queen Mafa », se réjouie l’ancien directeur de l’Institut de Recherche en Développement (IRD), Jean Marc LeBlanc.

« C’est une belle initiative. La cérémonie nous a justement permis de découvrir le projet qui est porté par Queen Mafa et je trouve bien aussi de s’intéresser aux femmes rurales. C’est une initiative à encourager », a ajouté l’enseignant d’université Flavien Sawadogo. Et Tyfa Fatimata Konaté de l’entreprise ‘’Elles entreprennent’’ de conclure « il faut faire beaucoup de communication pour permettre aux femmes battantes de connaître Queen Mafa. Vive le groupe Queen Mafa ».

 

Assétou Maiga

Les rubriques à retrouver sur Queen Mafa TV

• Actu-news : consacrée à relater l’information au quotidien à travers interviews, couvertures médiatiques et publi-reportages ;

• Combat de femme: consacré aux associations et acteurs engagés dans la défense des droits de la femme

• Santé : elle est consacrée aux conseils, astuces pour le traitement de certaines maladies avec des spécialistes du domaine ;

• Interview express : c’est une interview décalée de 2 à 3 minutes avec des personnalités notamment féminines ;

• Entreprendre : pour montrer les initiatives, les réussites et les aspirations des femmes entreprenantes ;

Il y a également les rubriques mode et beauté, cuisine et des clips vidéo.

Publicités

Laissez votre commentaire ici !