Maquis des sciences : des acteurs réfléchissent sur la contribution des femmes dans l’atteinte des objectifs du développement durable

117

Femmes et objectifs du développement durable (ODD) : rôle, place et contribution. Tel est le sujet sur lequel les échanges ont porté au cours du maquis des sciences. La soirée d’échanges s’est déroulée ce mercredi 11 mars 2020 à l’institut français de Ouagadougou.

Pour son 70ème numéro, le maquis des sciences s’intéresse au rôle, à la place et à la contribution des femmes pour l’atteinte des objectifs de développement durable (ODD). A cet effet, il a réuni des experts de plusieurs domaines. Il s’agit du Pr Valérie Bougouma, experte en Zootechnie-nutrition et alimentation animales, du Dr Jocelyne Vokouma/Boussari, anthropologue, d’Augustine Traoré, spécialiste genre au National Democratic Institute (NDI), de Noëlie Kouraogo, chercheure associée en genre, droits humains, paix et sécurité et de Sié Hien, chef de service planification, suivi évaluation au SP/ conseil national pour la promotion du genre.

Pour planter le décor, l’assistance a suivi un film-documentaire intitulé : « Les femmes burkinabé en marche : Élections couplées Burkina Faso 2012 ». Réalisé par le National Democratic Institute (NDI), le film raconte l’engagement et la persévérance des femmes issues de partis politiques divers mais ayant le même but : celui de porter les causes de leurs provinces et communes malgré un positionnement délicat sur les listes électorales. Le NDI suit ces femmes depuis la formation, leurs campagnes électorales, le jour du scrutin jusqu’à la proclamation des résultats. « Nous avons voulu faire ce film pour capitaliser et montrer les efforts que les femmes engagées en politique mènent sur le terrain », souligne Augustine Traoré spécialiste genre au National Democratic Institute (NDI).

De la gauche vers la droite: Dr Jocelyne Vokouma, Augustine Traoré et Sié Hien

Après le film, place au débat au cours duquel diverses thématiques ont été abordées notamment l’insécurité, l’éducation et l’accès des femmes au financement. Sur ce dernier point, le Dr Jocelyne Vokouma estime que les difficultés d’accès au financement sont un problème pour les femmes à cause de leur niveau d’éducation mais aussi à cause des conditions d’octroi de ces crédits. Le fait que les femmes n’arrivent pas toujours à rembourser les crédits sont également un frein pour avoir un autre financement. A ce niveau le Dr Vokouma pointe un doigt accusateur vers les hommes qui prennent cet argent pour leurs propres besoins. « Il faut dire la vérité, l’homme constitue un obstacle dans le remboursement des crédits. », avance-t-elle.

De la gauche vers la droite: Noëlie Kouraogo, Pr Valérie Bougouma et Romaine Zidouemba(Modératrice)

Évoquant le contexte sécuritaire, Noëlie Kouraogo soutient que la femme a un rôle primordial à jouer pour promouvoir la paix. « Elle a un rôle d’éducatrice, c’est elle qui peut détecter les premiers signes de radicalisations chez son enfant et prendre rapidement les mesures pour le recadrer », affirme-t-elle.  Noëlie Kouraogo poursuit son propos en ajoutant que les femmes peuvent servir dans le renseignement. « On sait que les femmes sont généralement les premières à se lever et les dernières à se coucher donc tout ce qui se passe dans le village, elles peuvent être au courant. »

Organisé par l’institut de recherche pour le développement (IRD) en partenariat avec l’institut français et l’association des journalistes scientifiques du Burkina faso, le maquis des sciences est un espace de discussion et de rencontre où des spécialistes animent des discussions sur des thèmes scientifiques qui font l’actualité. « A l’IRD, on met un point d’honneur à créer des événements à l’interface science société tel que ce maquis des sciences. L’idée, c’est de présenter différentes perspectives sur un sujet. », a notifié Dominique Dumet, représentante  déléguée de l’IRD au Burkina.

En rappel, les Objectifs de développement durable (ODD) ont vu le jour lors de la Conférence de Rio sur le développement durable, en 2012. Cet ensemble d’objectifs universels a été élaboré en vue de relever les défis urgents auxquels notre monde est confronté sur le plan écologique, politique et économique.

Faridah DICKO

Publicités

Laissez votre commentaire ici !