Mandela day : « la meilleure arme c’est de s’assoir et parler », Nelson Mandela

146

Depuis novembre 2009 est célébrée le 18 juillet de chaque année, la journée internationale Nelson Mandela, Mandela day. C’est une manière de commémorer la contribution de Nelson Mandela à la promotion d’une culture de paix. L’homme a été un militant de la cause anti-apartheid et le premier président noir d’Afrique du Sud.

« Par notre présence ici aujourd’hui, et par nos festivités dans d’autres régions du pays et du monde, nous glorifions cette liberté qui vient de naître et nous mettons en elle tous nos espoirs. D’un dramatique désastre humain qui n’a duré que trop longtemps doit naître une société qui sera la fierté de l’humanité. Nos actes quotidiens de Sud-Africains doivent construire une véritable réalité sud-africaine qui fortifiera la foi de l’humanité en la justice, qui affermira sa confiance en la noblesse de l’âme humaine et qui nourrira en nous l’espoir d’une vie épanouie pour tous. (…)Le temps est venu de panser les plaies. Le temps est venu de combler les fossés qui nous séparent. Le temps est venu de construire. Nous sommes enfin arrivés au terme de notre émancipation politique. Nous nous engageons à libérer notre peuple de l’asservissement dû à la pauvreté, à la privation, à la souffrance, au sexisme et à toute autre discrimination. Nous avons franchi les dernières étapes vers la liberté dans des conditions de paix relative. Nous nous engageons à construire une paix complète, juste et durable. (…) », Voici un extrait du discours historique qu’a prononcé Nelson Mandela, lors de son investiture comme président de l’Afrique du Sud, à Pretoria, le 10 mai 1994, traduit par ‘’La Croix International’’. Nelson Mandela disait adieu à l’apartheid et s’engageait pour une renaissance de son pays avec la participation de son peuple.

Il est alors recommandé à chaque citoyen durant cette journée, de consacrer symboliquement 67 minutes de son temps à une œuvre au service de la collectivité, en mémoire des 67 années que Mandela a vouées à la lutte anti-apartheid et à la réconciliation.
Que faire ? Ce sont parfois les plus petites actions qui ont les plus grandes conséquences : offrir un sourire, aider un inconnu, éviter de s’énerver et préférer le dialogue pour dénouer les problèmes… La parole est la meilleure arme des combattants de la liberté.

Nelson Mandela est né le 18 juillet 1918 à Mvezo, puis décédé le 5 décembre 2013 à Johannesburg. Après plusieurs années de lutte contre l’Apartheid, d’arrestations et de procès, Nelson Mandela est condamné en 1964 avec sept de ses compagnons à la prison à vie pour sabotage, trahison et complot. Nelson Mandela est finalement libéré le 11 février 1990 après avoir passé 27 ans et demi en prison. Le gouvernement sud- africain légalise le Parti communiste et l’ANC dont Mandela devient le président en 1991.

En 1993, avec le président De Klerk, il reçoit le prix Nobel de la paix. Les premières élections pluralistes et multiraciales ont lieu en 1994. L’ANC remporte une très large victoire. La même année, Nelson Mandela est investi Président de l’Afrique du Sud, poste qu’il occupe jusqu’en 1999 pour laisser la place à Thabo Mbeki.

Nelson Mandela crée en 1999 la Fondation Nelson Mandela et se consacre à la lutte contre le sida après la mort de son fils en 2005.

Sources :
https://www.la-croix.com/Actualite/Monde/Nelson-Mandela-Une-nation-arc-en-ciel-en-paix-avec-elle-meme-et-avec-le-monde-2013-12-06-1071986

coacheloquence.com/citation-Nelson-Mandela-arme-combat-paix-liberte

http://www.toupie.org/Biographies/Mandela.htm

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here