Le maïs grillé est là, il faut bien s’en régaler

532

Nous sommes en pleine période d’hivernage et par ricochet la période phare du maïs grillé. Le constat se fait aux abords des grandes voies de la ville de Ouagadougou. Une activité qui nourrit son homme pour ne pas dire  » sa femme ».

Elles sont assises au bord des voies publiques avec leurs Fourneaux, éventail en main dont l’ultime objectif est de faire goûter leur maïs aux usagers de la route. Si les clients doutent peut-être de la saveur, ces femmes par contre sont certaines du goût succulent de leur maïs.’’ C’est du bon maïs’’, c’est la réponse qu’elles ne tardent pas à donner à ceux qui manifestent le désir d’en payer. Elle est certes une activité temporaire, mais permet au moins à ces femmes de se faire de l’argent.

 

« Actuellement c’est la période du maïs et en vendant nous gagnons un peu d’argent », nous révèle cette dame qui se dépêche à attiser son feu pour satisfaire son client. Selon notre confidente, elle paie son maïs au jardin et commence à griller dès l’après-midi. Elle rentre chez elle la nuit, fatiguée oui, mais satisfaite des recettes engrangées, grâce auxquelles elle satisfait certains de ses besoins.

 

Le maïs et ses vertus sanitaires

Une chose est certaine, plus d’un Ouagalais aiment le maïs frais ou grillé. Quoi de plus normal quand on sait que le maïs regorge de vertus sanitaires. Il est un aliment nourrissant et très digeste. Le maïs est source de protéines, de lipides et de fibres. Il est un antioxydant (prévient les dommages causés par les radicaux libres sur l’organisme), très riche en potassium, le maïs est diurétique et permet d’augmenter le volume des urines. Il est précieux en cas de calculs de la vessie, de goutte, de coliques néphrétiques, de cystites et d’affections inflammatoires aiguës ou chroniques de la vessie .

 

Si certains clients prennent place à côté de la vendeuse pour bien en déguster, d’autres préfèrent emporter leur commande. Il ne faut pas aussi perdre de vue, ceux qui paient le maïs frais pour griller ou cuir à la maison pour le plaisir de toute la famille. Ainsi, ils savourent leur maïs en suivant confortablement la télévision ou en bavardant. Quoi de plus logique, c’est la période et il faut bien s’en régaler !
                                                                                                                                                            Assétou Maiga

Laissez votre commentaire ici !