Le comité de jumelage de la commune de Ouagadougou a un nouvel organe dirigeant. C’est un nouveau bureau exécutif compte douze membres dont quatre femmes qui a été installé ce vendredi 07 juin 2019 à l’hôtel de ville sous la présidence du maire Armand Pierre Béouindé.

Une vue des participants

Présidé par l’ancien ambassadeur Jean Baptiste Ilboudo, le nouveau bureau exécutif est chargé de tisser et d’entretenir des relations avec d’autres villes du monde. Il s’agira pour eux d’œuvrer au rayonnement de la ville de Ouagadougou en nouant des accords de coopération et d’amitié. Le maire de la ville de Ouagadougou s’engage à accompagner le comité de jumelage pour l’atteinte de ses objectifs. « Les récentes réformes apportées par l’administration nous laisse une plage pour affecter un budget au comité pour son fonctionnement et eux par leur dynamisme, ils pourront mobiliser un certain nombre de ressources pour leurs activités. » ajoute Armand Pierre Béouindé.

Quatre femmes pour développer Ouagadougou

Constance Edith Ouédraogo, trésorière du bureau exécutif communal

Au sein du nouveau bureau exécutif communal de jumelage, des femmes vont œuvrer au développement de la capitale. Il s’agit de Fatimata Sawadogo, secrétaire générale, de Constance Edith Ouédraogo trésorière, de Fati Kafando, trésorière adjointe et de Juliette Kagambega, secrétaire adjointe à l’organisation et à la communication. « Moi je m’occuperais essentiellement de la trésorerie en collaboration avec les autres. Nous donnerons le meilleur de nous-même pour que ça marche et pour que nous puissions récolter les fruits de ce jumelage. Pour ce faire, nous comptons aussi sur l’aide de tous », explique Constance Edith Ouédraogo, trésorière du bureau exécutif communal.

 

En rappel, le premier jumelage de la commune de Ouagadougou a eu lieu en 1967 avec la ville de Loudun. Le 50ème anniversaire de ce jumelage a été fêté en 2017.

                                                                             Faridah DICKO

Laissez votre commentaire ici !