Accueil Tribune M30 Naaba Wobgo: la marche du 12 août 2022

M30 Naaba Wobgo: la marche du 12 août 2022

Cette date restera gravée dans l’histoire politique du Burkina Faso. Ce pays est à son tournant le plus alarmant. Des tueurs montés de toute pièce tuent les populations comme aux temps de l’islamisation , de l’esclavage, et de la colonisation. Mais, personne ne parle. Personne ne hausse le ton.

Aucune personnalité burkinabè ne s’est même fachée. Tout se passe comme si le pays n’a aucun repère. Les politiques, les rois, les imams, les pasteurs, les monseigneurs, les vieux , les femmes, les jeunes, personne n’a grandi le Burkina Faso dans cette guerre neo coloniale appellée terrorisme.

En dehors du bloçage de ces colonnes de vehicules militaires français, rien n’a montré que le peuple burkinabè resiste. Et là encore la coupure de l’internet et autres comportements du president Kaboré ont humilié cette vaillante jeunesse. C’est là qu’on comprend que le Burkina Faso a très mal à sa tete. De façon globale, le peuple est aveuglé par des declarations de tout genre.

Le president Damiba a brillé par ses demandes de prières. Il a oublié que la christianisation et l’islamisation du monde se sont faites par des guerres, des discriminations, et la negation. Le president Damiba malgré son titre de colonel d’armée ne sait pas que dans l’histoire des guerres la prière n’a rien resolue. Ce sont les rapports de force. Finalement, on se demande qui fera courageusement face à cet enfer dont parlait Laura Bado des décades plutôt.

C’est dans ce desespoir que naît le M30 qui prend pour nom initiatique NAABA WOBGO. Ainsi le M30 NAABA WOBGO surprend les burkinabè et la France. Il reclame sans complexe le depart de l’actuel ambassadeur de France au Burkina Faso. Aussi, veut il le depart de toutes bases militaires françaises du Burkina Faso. Le M30 NAABA WOBGO n’était pas prevu par la France et ses endo colons.

Le M30 NAABA WOBGO a déjà reçu sa mission. Celle de dire A Bas La France. Celle de dire A bas les traites locaux du Burkina Faso. Celle de dire trop c’est trop. Le M30 NAABA WOBGO dit ouvertement A bas l’imperialisme qui a fait du Burkina Faso une terre des traites qui ont asservi ses voisins.

IL est desormais connu mondialement qu’au Burkina Faso , le peuple dit non à la France. Desormais, le peuple dit non à la politique neo coloniale occidentale en Afrique sous le couvert de la lutte contre le terrorisme. Personne ne peut desormais nier le fait que de dignes fils et filles du Burkina Faso ont enfin dit NON. NON à la recolonisation du Burkina Faso. Non à des dirigeants traites qui vendent leur pays. Combien de morts le Burkina Faso pleurt? Le 12 août 2022 sera pour les historiens la date veritable à laquelle le peuple burkinabè est rentré en lutte comme le peuple malien. Car 6 ans se sont passées sans revolte, sans indignation cependant que le peuple était humilié. Dire que c’est la France l’organisatrice du terrorisme était un sujet tabou. Desormais , cela est populaire.

Depuis que ce pays enterre ses fils et filles tombés sous les balles imperialistes et de la traitrise locale, on n’a pas vu les intellectuels éclairer le peuple. Cela veut tout dire.

Je voudrais saluer ici KAM YELI MONIQUE , LARBA I. LOMPO et tous leurs collaborateurs qui ont sorti le Burkina Faso de cette honte. Je Salue cet espoir qu’ils ont donné au pruple burkinabè. J’ose croire que les femmes du Faso sauront se mobiliser comme l’ont fait les femmes maliennes pour la dignité de leur époux. J’espère que les femmes burkinabè agiront comme l’ont fait les femmes ivoiriennes pour la grande marche de Grand Bassam. Enfin, que la jeunesse burkinabè sache qu’il est grand temps de se demarquer de cette vieille classe politique sans vision pour se forger de nouveaux paradigmes politiques pour l’avenir.

Dieu ne viendra jamais sauver le Burkina Faso. Seuls les burkinabè sauveront leur patrie.

DA SIÉ DE BINDOUTÉ

AUCUN COMMENTAIRE

Laissez votre commentaire ici !