Lutte contre le terrorisme et l’insécurité au Burkina Faso : Les forces de défense et de sécurité dotées de matériels.

74

Dans le cadre de la lutte contre le terrorisme nucléaire et le trafic illicite des matières radioactives et nucléaire au Burkina Faso, une cérémonie de remise de matériels aux Forces de défense et de Sécurité (FDS) a eu lieu le jeudi 26 septembre 2018 à Ouagadougou. Le montant de cette donation s’élève à une valeur de 76 millions FCFA.

L’objectif de cette cérémonie consiste à équiper les forces de défense (FDS) de matériels de détection et d’identification de matières radioactives et nucléaires afin de lutter contre le terrorisme nucléaire et le trafic illicite de ces matières au Burkina Faso.

« Aussi, la dotation des FDS avec ces matériels visent à répondre en partie au besoin prévisionnel de l’architecture nationale de détection en cours de développement, de la capacité d’intervention en cas d’évènements majeurs et de la gestion des scènes de crime radiologique », a confié le ministre de l’Environnement, de l’Economie verte et du Changement climatique, Nestor Batio.

sdr

D’une valeur de 76 millions FCFA, cette donation est repartie entre les différentes forces de défense et de sécurité à savoir  la gendarmerie nationale qui bénéficie d’un lot de matériel d’un  montant 28 millions 850 milles FCFA. La  police nationale 11 millions 600 milles FCFA, la douane 29 millions100 milles FCFA et la brigade nationale des sapeurs pompiers 6 milliers 500 milles FCFA.

Ces matériels, selon Nestor Batio, renforceront désormais les capacités du pays en matière de lutte contre le terrorisme nucléaire et le trafic illicite des matières radioactives et nucléaires.

Ils serviront également, a poursuivi le ministre  de matériels pédagogiques dans les écoles de formation militaire et paramilitaire afin que les agents de sécurité  soient initiés dès la base.

 

Tout en réitérant sa reconnaissance envers l’Agence Internationale de l’Energie Atomique (AIEA) pour son assistance continue aux efforts nationaux en matière de lutte contre l’utilisation malveillante des matières radioactives et nucléaires, Nestor Batio a témoigné de l’engagement du gouvernement à travailler de concert avec la communauté internationale pour la sécurité nucléaire afin d’assurer la protection des personnes, des biens et de l’environnement contre les effets néfastes des rayonnements ionisants.

Quant au ministre de la sécurité Clément Sawadogo, en remerciant sincèrement le ministre de l’environnement a souligné que ce matériels venait à point nommé et  leur sera très utile.

                                                                             Téné Bénédicte OUEDRAOGO

                                                                                                                Stagiaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here