Covid-19 : Des films de sensibilisation en phase de diffusion

64

Des capsules vidéo de sensibilisation sur la maladie à Coronavirus sont désormais prêts à être diffusés sur tous les canaux de communication. La réalisation de ces films est le fruit d’une collaboration entre l’organisation Artistes BF, l’institut imagine et les comédiens de la compagnie le Ruminant. Les capsules vidéo ont été remis aux hommes et femmes de média au cours d’un point de presse ce mercredi 13 mai 2020 à Ouagadougou.

Ce sont 5 films d’une durée totale de 7 minutes et 3 secondes avec des messages de sensibilisation sur le Covid-19 qui sont contenus dans les capsules vidéos. Chaque film traite d’un thème spécifique qui interpelle la population au respect des consignes sanitaires. A travers ces capsules vidéo, l’équipe de réalisation exprime sa contribution dans la lutte contre la pandémie. « Nous n’avons aucune prétention si ce n’est celle d’apporter notre contribution dans cette lutte contre le Covid-19 et de faire en sorte que tout le monde reste vigilant », a laissé entendre Gaston Kaboré, cinéaste et promoteur de l’institut imagine.

Les sujets abordés dans les films portent sur le respect du port des masques, la distanciation sociale, l’hygiène des mains et ont pour objectif d’inciter les citoyens à adopter un comportement responsable vis-à-vis du Covid-19. « Nous voulons qu’en regardant ces films, les citoyens aient un sourire qui traduit que le message est passé. Nous voulons qu’ils se rappellent de la nécessité de garder une vigilance totale », a exprimé le cinéaste.

L’équipe de réalisation a veillé à ce que les messages livrés dans les films soient conformes à la politique nationale sanitaire. « Nous avons utilisé ce que le ministère de la santé a déjà mis en place comme mesures barrières, nous nous en sommes servis pour raconter de petites histoires dans ces capsules vidéo », a rassuré Gaston Kaboré.

Au cours de ce point de presse, l’équipe de réalisation a souhaité que chaque organe de presse diffuse les films afin de toucher un public plus large. A cet effet, les capsules vidéo ont été mis à la disposition des journalistes pour favoriser une diffusion rapide sur une longue période.

« Les films seront diffusés gratuitement sur les différentes chaines de télévision et sur les sites web », a confié Gaston Kaboré, promoteur de l’institut imagine.

Les films sont entièrement réalisés en français. Chaque film existe indépendamment et la diffusion peut être faite par capsule.

Publicités

Laissez votre commentaire ici !