Lutte contre le cancer du col de l’utérus : les associations de lutte contre le VIH mis à contribution

246

Le groupe de plaidoyer « stop GND-CCU » a organisé un match de football ce dimanche 13 décembre 2020 à Ouagadougou. Cette activité vise à renforcer l’alliance entre Médecins du Monde France et les associations de lutte contre le VIH dans le combat contre le cancer du col de l’utérus.  

Mobiliser les associations de lutte contre le VIH sida autour de la question du cancer du col de l’utérus (CCU) chez les personnes atteintes du VIH, c’est l’objectif de ce match de football qui a opposé le groupe de plaidoyer et Médecins du Monde France.  A travers ce match, Médecins du Monde France entend renforcer son alliance avec les associations intervenant sur le VIH pour une synergie d’action dans la lutte contre le CCU chez les femmes atteintes du VIH.

« Nous avons organisé ce match pour mobiliser les associations de lutte contre le VIH Sida pour leur dire qu’il ne faudrait pas qu’elles se limitent au niveau des messages sur le VIH sida, mais qu’elles puissent permettre à population de connaitre le CCU et de lutter contre ce cancer-là parmi leur cible que sont les femmes vivantes avec le VIH sida aussi », a confié Cécile Thiombiano, coordonnatrice plaidoyer à Médecins du Monde France.

Ce partenariat entre Médecins du Monde et les associations de lutte contre le VIH sida s’inscrit dans le cadre du projet de lutte contre le cancer du col de l’utérus (CCU).  A ce titre, les associations jouent un rôle capital dans le plaidoyer auprès des autorités pour l’amélioration des politiques de lutte contre le CCU chez les femmes vivants avec le VIH.

« Ces associations adhèrent à notre groupe de plaidoyer et vont s’assurer de la veille, de la surveillance des informations et des engagements du Burkina concernant la lutte contre le CCU chez les personnes vivantes avec le VIH sida », a laissé entendre Cécile Thiombiano.

Pour les associations membres du groupe de plaidoyer « stop GND-CCU », leur intervention porte sur l’information et le référencement des cibles vers les centres sanitaires.

« Nous travaillons quotidiennement avec les populations notamment les PV/VIH. Nous les informons que le cancer du col de l’utérus existe et qu’elles peuvent se faire dépister. Nous faisons également le référencement vers les structures de Baskuy pour la prise en charge », a rassuré Djénéba Ouédraogo, présidente de l’association Yerelon+ et point focal MDM.

A l’issue de match de football, c’est l’équipe du groupe de plaidoyer qui remporté la victoire avec 4 buts contre 3 pour l’équipe adverse. Cette victoire est le symbole du triomphe sur le CCU.

Le groupe de plaidoyer est composé des associations Yerelon+, IES femmes, ASEC, URCB, KIMI, AFAAC et Médecins du Monde.

 

https://queenmafa.net/wp-content/uploads/2018/04/Bannie%CC%80re-QUEEN_1000x150px.jpg

Laissez votre commentaire ici !