Épidémie de rougeole : La campagne réactive de vaccination débute ce 27 juillet

170
*****

En vue de riposter contre la rougeole qui sévit en ce moment au Burkina Faso, le ministère de la Santé entame dès ce 27 juillet 2018, une campagne de vaccination.Environ 1, 2 million d’enfants dont la tranche d’âge est comprise entre 6 à 59 mois sont concernés par cette campagne.

Selon les  statistiques du ministère de la santé, le Burkina Faso a enregistré 2923 cas de rougeole et 9 décès dans les districts sanitaires. La répartition géographique montre que  12 régions sur 13 sont sont très touchées. Seule le plateau central semble épargner pour l’instant. Le Comité nationale de gestion des épidémies (CNGE) a rapporté que 75% de cas de rougeole concerne les enfants qui ne sont pas vaccinées.

C’est donc face à une telle situation épidémiologique  qu’il juge alarmante,   que le Comité national de Gestion des Épidémies a décidé de répondre de façon réactive à travers la vaccination d’  environ 1 200 000 enfants dont la tranche d’âge est comprise entre 6 à 59 mois dans 26 districts sanitaires du Burkina Faso.

Aux dires du directeur de la prévention par la vaccination, Dr Issa Ouédraogo, les CNGE et ses démembrements ont déjà acheminés les vaccins dans les  formations sanitaires  depuis 2 semaines. Des agents de santé ont également  été formés pour la vaccination.

De son avis, la stratégie mise en place est l’application par les agents de santé de la méthode « fixe et avancée ». Un accent particulier sera mis sur les zones d’accès difficiles en période hivernale.

Cette campagne réactive de vaccination contre la rougeole  coûtera la  somme de 1 milliard de F CFA. Afin de réussir la dite campagne,le ministère de la santé invite les parents  à se mobiliser pour barrer la route à cette maladie.

Comment se prémunir contre la maladie?

La rougeole se manifeste par des fièvres, suivie d’irruptions (boutons sur le corps) accompagnées de la conjonctivite. Et si rien n’est fait, le malade peut en mourir, En cas maladie de la rougeole, a rappelé, Dr Ouédraogo, « la prise en charge précoce est gratuite, composé d’antibiotique et d’amphétamine A ».

La rougeole  se transmet par voie aérienne ou par contact direct avec les sécrétions du malade. Pour prévenir la maladie, il est impératif de se faire vacciner et se protéger contre la poussière à travers le port de cache-nez ou la mise du beurre de karité dans les narines.

La rougeole est une maladie qui tue rarement  si elle est rapidement prise en charge par un centre de santé. On  ne peut la contracter qu’une seule fois dans la vie. Elle est la quatrième cause de mortalité majeure chez les enfant de moins de cinq ans en Afrique.

                                                                                                                                          Achille ZIGANI

                                                                                                                                         (Stagiaire)

 

Publicités