Lutte contre la corruption : Le président du Faso exige un contrôle de la gestion des structures de l’administration publique

74

Le président du Faso, le lieutenant-colonel Paul Henry Damiba a instruit le Contrôleur général d’Etat de l’Autorité supérieure de Contrôle d’Etat et de Lutte contre la Corruption (ASCE­LC), de procéder à un contrôle général de la gestion des structures de l’administration publique. L’information est rendue publique ce mercredi 2 mars 2022 à travers un communiqué.

Lors de sa prestation de serment le 16 février dernier, le président du Faso avait révélé son engagement à lutter contre la corruption.  « Il faudra en effet que les dossiers de crimes économiques, trop longtemps restés dans les tiroirs, soient examinés au plus vite pour assainir les bases de la nouvelle administration», avait mentionné dans son discours. Deux semaines après cette annonce, le président du Faso a donné des instructions au Contrôleur général d’Etat de l’Autorité supérieure de Contrôle d’Etat et de Lutte contre la Corruption (ASCE­LC) de procéder à un contrôle général de la gestion des structures de l’administration publique. Ce contrôle se fera en relation avec l’Ordre national des Experts comptables et la Cellule nationale de traitement des informations financières (CENTIF).

Les contrôles se feront à travers un audit d’investigation, de détection de fraudes financières pour toutes les structures à contrôler. Il est également prévu un audit spécifique sur les frais de missions, frais de voyages, carburant, et dons, au bénéfice des PPE. Un rapport global est attendu au terme des investigations pour toutes fins utiles.

 « Toutes les ressources humaines et matérielles nécessaires pour l’effectivité dudit contrôle sont mises à la disposition des structures commises à cette tâche», indique le communiqué

 

https://queenmafa.net/wp-content/uploads/2018/04/Bannie%CC%80re-QUEEN_1000x150px.jpg

Laissez votre commentaire ici !