L’insécurité met en souffrance l’initiative présidentielle,  » assurer à chaque enfant en âge scolaire au moins un repas équilibré par jour « 

59

 Ce mercredi 30 mars 2022, s’est tenu la première session ordinaire du Cadre Technique de Concertation de l’initiative présidentielle (CTC-IP), « assurer à chaque enfant en âge scolaire au moins un repas équilibré par jour ».

« Bilan et perspectives de mise en œuvre de l’initiative présidentielle,  » assurer à chaque enfant en âge scolaire au moins un repas équilibré par jour « ,  tel est le thème qui a réuni des acteurs . L’objectif de cette session est  d’évaluer les acquis et la mise en œuvre de l’initiative présidentielle au titre de l’année 2021, et d’examiner les perspectives pour l’année 2022.

Cette initiative vise à améliorer la disponibilité alimentaire, l’état nutritionnel des enfants en âge scolaire, les revenus des ménages vulnérables et la gouvernance des cantines scolaires.Elle couvre la période et 2021 à 2025.

Selon Yvonne Rouamba, secrétaire générale de la primature, présidente du cadre technique de concertation de l’initiative présidentielle, des orientations ont été faite l’année dernière en vue de l’effectivité de cette initiative. « En 2021 nous avons reçu un certain nombre d’orientations qui vont de l’amélioration de la disponibilité alimentaire jusqu’à la gouvernance des cantines scolaires. Une des orientations a été de demander au ministère de l’Éducation nationale, d’examiner les difficultés que les acteurs rencontrent pour améliorer cette composante », a-t-elle dit.

Yvonne Rouamba, sécrétaire générale de la primature

Par ailleurs, «  à la date d’aujourd’hui il y a eu des concertations, des difficultés ont été mises à jour, des propositions de solutions pour les améliorer », a-t-elle poursuivi. Cependant des difficultés persistent pour la bonne marche de cette initiative au vu de l’insécurité que connait le Burkina Faso. Elle a confié à cet effet que des écoles ont été fermées. Il a donc fallu réorienter les marchés d’acquisition des vivres vers les lieux où les enfants ont été convoyés.

Les participants

Cette initiative présidentielle regroupe plusieurs composantes dont le ministère de l’agriculture qui doit veiller à la disponibilité des denrées alimentaires au profit des enfants. « Au niveau de l’agriculture qui est chargé d’améliorer la disponibilité alimentaire il y a des initiatives qui ont été prises pour mettre en place un modèle d’agriculture innovante, résiliente et performante (AIRP) . Dans certaines communes près de 200 AIRP ont été mises en place au cours de l’année 2021 », a ajouté la secrétaire générale de la primature.

En termes de perspectives, il s’agira d’examiner un programme 2022 pour adoption et aussi de voir comment produire localement les denrées alimentaires.

Berny G

https://queenmafa.net/wp-content/uploads/2018/04/Bannie%CC%80re-QUEEN_1000x150px.jpg

Laissez votre commentaire ici !