Liberté de presse : Le Burkina Faso classé 1er en Afrique francophone

57

Le centre national de presse Norbert Zongo a commémoré la 28ème édition de la journée mondiale de la liberté de presse sous le thème « la viabilité des entreprises de presse ». La cérémonie de célébration s’est déroulée ce lundi 3 mai 2021 à Ouagadougou.

1er en Afrique francophone, 5e en Afrique et 37e au niveau mondial, c’est la place qu’occupe le Burkina Faso en matière de liberté de presse selon le classement mondiale 2021 de Reporter sans Frontière. Le premier responsable du Conseil Supérieur de la communication s’est réjoui de ce classement qui de son point de vue est le fruit de l’effort des médias nationaux et des pouvoirs publics.

« Nous tenons à saluer en cette année 2021 le classement tant national qu’international du Burkina Faso pour la liberté de la presse. Cela montre la qualité de travail que les médias nationaux abattent mais aussi l’effort de synergie qu’il y a entre les pouvoirs publics pour que nous ayons cette espace de liberté qui est le ciment de notre démocratie dans un pays post insurrectionnelle où nous devons tous garantir cette espace de liberté pour consolider d’avantage nos acquis démocratiques », a déclaré Mathias Tankoano, président du Conseil Supérieur de la Communication.

Nonobstant ce classement, le Burkina Faso fait face à des difficultés qui fragilisent la liberté de presse.

A en croire le président du Comité de pilotage du Centre National de presse Norbert Zongo, le coronavirus, l’insécurité et l’impunité sont des fossoyeurs de la liberté de presse. « En 2020, au moins 6 cas d’agressions et de menace de mort par balle à l’égard des journalistes ont été recensé », a déploré Inoussa Ouédraogo président du Comité de pilotage du Centre National de presse Norbert Zongo.

Au nombre des obstacles à la liberté de presse figurent également la répression dans les médias publics à travers les affectations arbitraires.   « Il est temps qu’ils permettent à ces journalistes expulsés de Sidwaya et de la RTB de retrouver leur place au sein des médias publics », a laissé entendre Inoussa Ouédraogo président du Comité de pilotage du Centre National de presse Norbert Zongo.

Au regard des difficultés que rencontrent les entreprises de presse, le président du Comité de pilotage du Centre National de presse Norbert Zongo les a exhortés à persévérer.

« Le combat va continuer et ce malgré les nuages difficiles qui s’amoncellent à l’horizon aussi bien sous le ciel du centre national de Presse Norbert Zongo que sous celui de la plupart des entreprises de presse » , a mentionné Inoussa Ouédraogo

A l’occasion de la commémoration de la 28ème édition de journée mondiale de la liberté, le Centre National de Presse Norbert Zongo a lancé le prix de la meilleure journaliste et le prix Norbert Zongo du journalisme d’investigation édition 2021.

 

 

 

https://queenmafa.net/wp-content/uploads/2018/04/Bannie%CC%80re-QUEEN_1000x150px.jpg

Laissez votre commentaire ici !