Les meilleurs élèves de l’année récompensés à Kosyam

230

Les élèves qui ont fait de l’excellence leur leitmotiv durant l’année scolaire ont été reçus avec tous les honneurs au palais présidentiel. Rock Marc Christian Kaboré a magnifié la crème de l’excellence ce mardi 6 aout 2019 au palais de Kosyam. Cette année, la palme d’or du Baccalauréat série D est revenu à la gent féminine.

Ils sont récompensés pour leur mérite aux examens scolaires session normale de 2019. Les lauréats ont reçu entre autres  des attestations, de kits pédagogiques, de tablettes numériques, d’ordinateurs portables, de bourses d’études, de possibilités d’inscription dans les lycées scientifiques et des sommes d’argent. Avec une moyenne de 17,96, Ouédraogo Aicha Faridah est première au niveau national au Baccalauréat série D.

Ouédraogo Aicha Faridah, première national au Baccalauréat série D

Le critère de base c’est d’être régulièrement inscrit dans un établissement d’enseignement primaire, post primaire ou secondaire, public ou privé. Pour les lauréats du CEPE, ils sont parmi les dix meilleurs au niveau national et ont treize ans au maximum. Au BEPC, ils sont parmi les dix meilleurs au niveau national, ils ont 18 ans au maximum et une moyenne supérieure ou égale à 16/20. Pour le Baccalauréat général et technologique, les lauréats sont parmi les cinq meilleurs de leur série, ils ont au moins 14/20 de moyenne et 21 ans au maximum.

Pour le CAP Commercial et industriel, il faut être parmi les cinq premiers élèves toute spécialité confondue, avoir une moyenne de 16/20 au moins et être âgé d’au maximum 19 ans. Au BEP commercial et industriel, ils sont parmi les cinq premiers élèves toute spécialité confondue, ils ont au moins 15/20 de moyenne et ont au maximum 21 ans. Au BAC professionnel, les lauréats sont parmi les deux premiers de chaque spécialité, ils ont au moins 14/20 de moyenne et sont âgés d’au maximum 23 ans.

Le présidium à cette cérémonie
Le présidium à cette cérémonie

Pour le Président du Faso, cette édition de la Journée de l’excellence scolaire nous plonge tout droit dans le souvenir du martyr de la communauté éducative dans son ensemble et celle en particulier des régions touchées par le terrorisme et les fermetures d’écoles.

Tout en saluant la mémoire de ces élèves, enseignants, parents d’élèves et partenaires sociaux qui ont perdu la vie dans les attaques terroristes, Rock Marc Christian Kaboré assure travailler avec la communauté éducative nationale et tous les Burkinabè, à poser les bases d’une nouvelle école burkinabè de qualité, qui serait la locomotive du développement du Burkina Faso.

Le Président du Faso remettant à une élève son lot
Le Président du Faso remettant à une élève son lot

« Comme l’année dernière, nous ferons en sorte que les élèves des zones à forts défis sécuritaires affectés par le terrorisme bénéficient d’un socle minimum de connaissances et de compétences à même de leur permettre de poursuivre leur scolarité dans les meilleures conditions » poursuit le Chef de l’Etat.

Le Président Kaboré a  exhorté les lauréats à faire en sorte que l’école puisse entretenir en eux la quête perpétuelle de connaissances, de compétences et de citoyenneté responsable. « Vous avez donc le devoir de mériter durablement la reconnaissance de la nation, car vous êtes désormais des lampions qui ne doivent jamais s’éteindre » a conclu le Président du Faso.

Les lauréats sont conscients que cette distinction est aussi une responsabilité. « Nous devons demeurez partout ou nous sommes des exemples pour nos camarades. Nous devons être l’admiration pour nos parents et la nation toute entière » affirme Océanne Alice Noella Bonanet, représentante des lauréats. Ils ont pris l’engagement de toujours travailler à la réussite des nombreux chantiers de développement. « Nous allons toujours être des ambassadeurs de la paix, de la discipline et de l’effort dans le travail » a rassuré la représentante des lauréats.

Une vue des lauréats
Une vue des lauréats

Des prix spéciaux ont également été décernés aux élèves en situation de handicap auditif et visuel les plus méritants. La journée de l’excellence scolaire est instituée depuis quatre ans par le Président du Faso.

Davy YAMEOGO        

Laissez votre commentaire ici !