Les Françaises sont plus en faveur d’une femme présidente que les hommes

43

Un sondage montre que les Français sont majoritairement pour la possibilité qu’une femme soit élue à la tête du pays. Mais les hommes sont moins convaincus que les citoyennes.

Pour la journée internationale du droit des femmes, l’institut de sondage YouGov a réalisé une étude sur l’opinion des Français sur la place des femmes à des postes de pouvoir. Ils sont majoritairement pour, puisque 84% des Françaises estiment qu’avoir une femme à la tête de l’Etat serait une bonne idée, contre 74% des hommes. Le site Statista rappelle que les exemples ne manquent pas dans les pays voisins, citant Angela Merkel, la chancelière allemande, et Theresa May, Première ministre du Royaume-Uni.

Pour ce qui est du leadership en entreprise, la majorité des personnes interrogées (70% des hommes et 62% des femmes) affirme ne pas faire de différence en fonction du sexe de leur supérieur hiérarchique. Cependant 20% des femmes et 16% des hommes disent préférer que ce soit une femme, contre 13% et 11% qui préfèrent que ce soit un homme. Malgré cette petite préférence, il y a plus de probabilités que le supérieur hiérarchique soit de sexe masculin : d’après une étude de l’Insee réalisée en 2015, 41% des cadres sont des femmes, contre 59% pour leurs homologues masculins.

 Combien de femmes dirigent un pays dans le monde ?

En 2018, seulement 21 pays au monde avaient une femme à leur tête, qu’elles soient présidente ou cheffe du gouvernement, rapporte le site 7 sur 7. En Europe, on peut notamment citer Kertsi Kaljulaid, présidente de l’Estonie depuis 2016, Kolinda Grabar-Kitarović, présidente de la Croatie depuis 2015, ou encore Angela Merkel, chancelière de l’Allemagne depuis 2005. Sur les autres continents, on trouve Jacinda Ardern, élue Première ministre de la Nouvelle-Zélande en 2017, Sheikh Hasina, Première ministre du Bangladesh depuis 2009, Halimah Yacob, Présidente de la République de Singapour depuis 2017, et Sahle-Work Zewde, élue Présidente de la République démocratique fédérale d’Ethiopie en 2018.

 En France, le plus haute poste politique qui a déjà été occupé par une femme est celui de Première ministre. Edith Cresson a en effet été à la tête du gouvernement de 1991 à 1992, sous la présidence de François Mitterrand.

Source : .aufeminin.com

Laissez votre commentaire ici !