Accueil Actualité Les filles doivent arrêter de penser qu’elles sont assez belles pour faire...

Les filles doivent arrêter de penser qu’elles sont assez belles pour faire certaines choses, Alizèta Sawadogo

 

Travailler dans une quincaillerie n’a rien d’extraordinaire sauf si vous faites un travail qui attire les regards. Ce lundi 18 juillet 2022, Alizèta Sawadgo a conquis le cœur de Queen Mafa. Voici pourquoi :

 

Sawadogo Alizèta  travaille dans une quincaillerie à Ouagadougou. Elle a été recrutée en tant que secrétaire il y a 5 mois. Mais, manier le clavier et les agendas ne la satisfaisait pas. Il lui manquait ce qui pouvait rendre véritablement son travail épanoui.

 

Autre chose la préoccupe. En effet, dans son environnement professionnel, Alizèta regarde chaque jour les employés mettre à l’épreuve leur force physique. Ils soulèvent des barres de fer, longues et lourdes. Très sensible, elle est mal à l’aise devant un tel fait. Elle marque alors sa compassion en changeant de métier.

 

 

Désormais, elle abandonne le fauteuil et l’ordinateur et devient celle qui porte les barres de fer à valeur de 4 à 5 kg, les charger et décharger à bord d’un véhicule, peu importe la quantité. « J’ai été embauchée en tant que secrétaire. Mais quand je vois les hommes soulever le fer qui pèse lourd, j’ai pitié d’eux car je sais que mon père aussi en fait autant. Donc ma seule façon de pouvoir partager leurs peines, c’est de les aider à faire ce travail », a-t-elle déclaré.

 

 

Habillée en hijab, les cheveux bien couverts avec les gants à main, elle dit ne pas supporter de voir les hommes souffrir. Cette dernière les aide à ramasser le fer.

 Alizèta Sawadogo invite toutes les jeunes filles à apprendre à apporter leur soutien aux hommes et d’arrêter  de penser qu’elles sont assez belles pour certaines choses.

Elle a également mentionné que certaines filles sont complexées quand il s’agit de faire ce genre de travail. « Il y  a des filles qui disent qu’elles ont honte de faire ça. Elles doivent arrêter. Quand je vois les hommes travailler dur, j’ai toujours envie de les assister », a-t-elle ajouté.

 

Abdoulaye Ouédraogo

Stagiaire

AUCUN COMMENTAIRE

Laissez votre commentaire ici !