Le prix de la meilleure journaliste burkinabé lancé

0
105
*****

Le 3 mai de chaque année est célébré  la journée mondiale de la liberté de la presse. En marge de cette célébration ce mardi 3 mai 2016 à Ouagadougou, le centre National de presse Norbert Zongo (CNP-NZ) a procédé au lancement du prix de la meilleure journaliste Burkinabé. Un prix qui promeut l’engagement de l’autre moitie du ciel au service de l’information.

Le 3 mai de chaque année est célébré  la journée mondiale de la liberté de la presse. En marge de cette célébration ce mardi 3 mai 2016 à Ouagadougou, le centre National de presse Norbert Zongo (CNP-NZ) a procédé au lancement du prix de la meilleure journaliste Burkinabé. Un prix qui promeut l’engagement de l’autre moitie du ciel au service de l’information.

Longtemps réservé aux hommes, le métier de  journaliste se féminise de plus en plus. Du journalisme d’investigation aux  enquêtes  en passant par des reportages terrains, les dames montrent leur talent avec détermination. Des compétences et efforts qui méritent d’être  reconnus et récompensés à leur juste valeur.

Le  Centre  National de presse Norbert  Zongo  fait partie de ceux qui œuvrent pour la promotion de la femme journaliste au Burkina Faso. En effet, la structure   décerne chaque année  le prix de la meilleure journaliste burkinabé. D’un montant de 1 million de francs CFA, ce prix qui s’ouvre à  toutes catégories confondues, récompense le meilleur article ou la meilleure production des professionnelles collaborant ou travaillant dans des organes de presse au Burkina Faso.

Peut  prendre part à ce concours toute journaliste professionnelle, conformément à la loi portant régime juridique de la presse au Burkina Faso .Les œuvres soumises au jury  doivent avoir été publiées ou diffusées entre le 3 mai 2015 et le 3 mai 2016.En ce qui concerne le dépôt des dossiers, l’original et la copie de l’article sont exigés pour la presse écrite, 2copie DVD du sujet pour la télévision et 2CD du sujet pour  la radio.

 

                      Qui   succédera Laure Sawadogo de la radio  Légende  ?

Il est à signaler que chaque candidate peut déposer au maximum trois (3) de ses meilleures productions au secrétariat du centre national de presse Norbert Zongo. On se rappelle que le prix de la meilleure journaliste  burkinabé édition 2015 a été remporté par Laure Sawadogo de la radio « Légende ».« 500 F peuvent vous sauver la vie » est l’intitulé de  l’interview réalisée par la lauréate  sur le cancer du col de l’utérus.

Le nom de celle qui succédera  Laure Sawadogo sera connu le 20 octobre 2016 à Ouagadougou , à l’occasion de la célébration de la  journée  nationale de la  presse.

Lala Kaboré /Dera

Publicités

Laissez votre commentaire ici !