Le PAE/JF renforce les capacités des bénéficiaires de la région du Centre

0
86
*****

Du 21 au 22 mars 2018, les bénéficiaires du Programme d’autonomisation économique des jeunes et des femmes (PAE/JF) de la région du Centre bénéficient d’un renforcement de capacités. L’idée est de leur apporter des connaissances de base pour bien gérer leurs entreprises, tout en les préparant au remboursement des fonds qui leur sont octroyés

Démarrée depuis le 1er mars 2018, cette série de formations a touché toutes les régions du Burkina.Dans cet élan, la coordination du PAE/JF ambitionne de donner les rudiments nécessaires aux bénéficiaires du centre pour mieux réussir dans l’entreprenariat.

« Il s’agit de renforcer les capacités de nos bénéficiaires en leur donnant les bases de l’utilisation des ressources que nous avions mis à leur disposition », a indiqué le coordonnateur du programme, Dr Soumaila Bitibali.

Le coordonnateur du PAEJ/F, Dr Soumaila Bitibai, s’est dit satisfait quant à la tenue de cette formation

Pour lui, cette formation est plus que nécessaire car elle apprend aux bénéficiaires comment bien épargner. « Grâce à cette formation, ils feront la distinction entre dépenses, fonds de roulement et bénéfices », a confié le coordonnateur du PAEJ/F et de poursuivre que l’intérêt, c’est de leur permettre de faire la part des choses et d’améliorer le remboursement qui est une sorte de confiance entre le peuple et le gouvernement.

Pour le formateur Adama L. Traoré, ce sont quatre module qui oint été dispensés aux bénéficiaires

Quatre modules y seront développés. le 1er module, a entendre le formateur Adama Loé Traoré, rappelle les participants sur l’esprit d’entreprise en leur montrant ce qu’il faut savoir pour être un bon entrepreneur.  Le 2eme module repose sur  la gestion financière par l’acquisition de notions en la matière, le 3eme quant à lui, s’intéresse aux notions de la comptabilité simplifiée et le 4e module va se baser sur la notion de la coopérative.

 « On essaie de cultiver en elles (les femmes) l’esprit de se regrouper au sein d’une entreprise ou d’une coopérative pour pouvoir défendre leurs intérêts », a précisé le formateur Traoré. Il s’agit dit-il, d’outiller les bénéficiaires d’outils minimum de gestion et le message subtil est le remboursement  du  crédit.

En traduisant leur reconnaissance au gouvernement, la représentante des bénéficiaires du centre, Rasmata Ganamé/Ouédraogo reconnaît qu’en dépit de toutes les bonnes initiatives des femmes, si elles n’ont pas un appui, elles ne peuvent pas entreprendre d’où leur marque de satisfaction pour ces fonds reçus et cette formation qui est d’importance capitale.

Rasmata Ganamé

« Je souhaite vraiment que ce programme continue même après le remboursement. Nous nous sommes réunies à trois pour bénéficier de cet appui qui va nous permettre de bien lancer nos activités commerciales », affirme Habibatou Tapsoba.

Même son de cloche chez les bénéficiaires Abibata Assita Zébré/Nacoulma et Pauline Bonkoungou, respectivement vendeuse de jus et de pagne Faso Danfani. Elles voient déjà à travers ce renforcement de capacités, un grand atout qui va leur permettre d’organiser leurs activités et pouvoir rembourser avec souplesse.

Jugeant l’objectif de former 10 mille personnes atteint, le coordonnateur Bitibaly dit être satisfait de l’engouement des bénéficiaires et de l’intérêt que les femmes affichent à gérer efficacement les ressources mises à leur disposition.

Avec plus 13 000 micro projets financés au profit des jeunes et des femmes par le PAE/JF en 2017, les bénéficiaires de la région du centre sont autour de 7000 prometteurs pour une enveloppe globale de 2 milliard 886 millions 59 mille 850 FCFA.  Le programme enregistre à ce jour un taux de remise de plus de 60% sur l’étendue du territoire.  Cette formation vient boucler la série de formations initiée par le PAE/JF au profit des promoteurs financés dans les 13 régions du Burkina.

                                                                                                                                        Assétou MAIGA

Publicités

Laissez votre commentaire ici !