Le « long breath diet » : une technique qui favorise la perte de poids

99

Les techniques pour transformer sa silhouette et perdre du poids rapidement sont légion. En général, ces routines sportives sont composées de différents mouvements et exercices. Mais d’autres méthodes, comme le « long breath diet », proposent de mincir sans faire des efforts importants.

 Le « long breath diet » est une technique de respiration originaire du Japon. Il consiste à bien maîtriser sa respiration. Pour cela, il convient d’alterner entre phase d’inspiration et phrase d’expiration. D’après Miki Ryosuke, pratiquer le « long breath diet », à savoir respirer profondément et longuement, pendant 2 à 5 minutes chaque jour suffirait pour perdre du poids.

Le « long breath diet » a été médiatisé par l’acteur japonais Miki Ryosuke. Il l’a découvert par hasard en cherchant des moyens pour soulager ses douleurs au dos. Après l’avoir expérimenté, il s’est rendu compte que son corps s’était à la fois sculpté et affiné. Grâce à cet exercice de respiration qui ne date pas d’hier, l’acteur dit avoir perdu 13 kilos et 12 cm de tour de taille en 6 semaines.

La respiration favoriserait la perte de poids car lorsque l’on respire, on inhale de l’oxygène. L’oxygène en question va attaquer les graisses. Après ce contact, les cellules graisseuses se décomposent. Ce processus favorise ainsi la combustion des graisses. En clair, plus on respire, plus on brûle de graisses.

Plusieurs travaux ont vanté les mérites de la respiration dans le cadre d’une perte de poids. C’est le cas d’une étude publiée dans le National Library of Medicine en 2010. Cette dernière a été menée auprès de personnes atteintes d’obésité. Les scientifiques leur ont demandé d’effectuer des exercices de respiration.

« Après avoir répété les exercices pendant un mois, les patients obèses ont montré une perte significative de graisse corporelle. L’exercice de respiration s’est avéré efficace pour la perte de poids dans l’obésité, probablement en régulant le système nerveux et la sécrétion d’hormones », ont indiqué les chercheurs.

Mais attention, cette méthode de respiration ne permet pas à elle seule d’obtenir de bons résultats. Afin qu’elle porte ses fruits, il convient évidemment d’adopter une alimentation équilibrée et variée et de pratiquer une activité physique.

Pour réaliser cet exercice de respiration, il convient de se tenir debout puis de placer un pied devant l’autre. On met tout son poids sur le pied situé derrière. On inspire ensuite durant 3 secondes. Durant cette inspiration, les bras doivent être levés et placés au-dessus de la tête. Puis on expire pendant 7 secondes en contractant les muscles du ventre et en laissant les bras redescendre.

Cette méthode de respiration ne convient pas à tout le monde. Elle est déconseillée aux patients atteints de problèmes cardiaques et respiratoires, à savoir les asthmatiques. Si l’on en souffre, il convient de demander l’avis de son médecin avant de pratiquer le long breath diet.

Source : femmeactuelle

https://queenmafa.net/wp-content/uploads/2018/04/Bannie%CC%80re-QUEEN_1000x150px.jpg

Laissez votre commentaire ici !