Le lieutenant-colonel Paul Henry Sandaogo Damiba investi président du Faso

Le lieutenant-colonel Paul Henry Sandaogo Damiba a prêté serment  ce mercredi 16 février 2022 devant le Conseil constitutionnel. Le nouvel homme fort du Burkina Faso s’est engagé à faire de la restauration du territoire burkinabè une priorité absolue.  La cérémonie d’investiture s’est déroulée en présence des représentants des institutions internationales, des autorités coutumières et religieuses et de l’ex président burkinabè Jean Baptiste Ouédraogo.  

« Je m’engage à gouverner par l’exemple et dans la sobriété, loin du faste des temps de paix », a déclaré le lieutenant-colonel Paul Henry Sandaogo Damiba lors de son investiture. Le nouvel homme fort du Burkina dit mesurer la charge et la gravité des responsabilités qui lui reviennent. A ce titre, il s’est engagé à faire de la restauration du territoire burkinabè une priorité absolue.

De son point de vue, la restauration du territoire passera par une réorganisation de l’ensemble des forces combattantes dans l’optique de les rendre complémentaires et inter-opérables pour un maillage efficient du territoire national.

 Le retour des personnes déplacées internes  dans leurs localités est l’une des préoccupations de Paul Henry Sandaogo Damiba. Il envisage redonner à ces milliers de personnes déplacées internes le droit de rêver « Nous avons le devoir de leur rendre le droit de retourner chez eux, de cultiver leur terre, de nourrir leurs familles et de créer un avenir pour leurs enfants », a-t-il exprimé.

« Il faudra que les dossiers de crimes économiques soient examinés au plus vite »

Le lieutenant-colonel Paul Henry Damiba s’est engagé à lutter contre la corruption et à procéder à une dépolitisation progressive de l’administration publique. La justice et les structures de lutte contre la corruption auront un rôle crucial à jouer dans ce combat.

Dans cette dynamique, il a signifié que les dossiers de crime économique seront traités le plus rapidement possible. « Il faudra en effet que les dossiers de crimes économiques, trop longtemps restés dans les tiroirs, soient examinés au plus vite pour assainir les bases de la nouvelle administration », a-t-il recommandé.

En rappel, c’est le 24 janvier 2022 que le lieutenant-colonel Paul Henry Damiba est arrivé au pouvoir par un coup d’État.

https://queenmafa.net/wp-content/uploads/2018/04/Bannie%CC%80re-QUEEN_1000x150px.jpg

Laissez votre commentaire ici !