Le Larlé Naba Tigré investi champion national pour la nutrition

1681

La 1ère session 2018 du Conseil national de concertation en nutrition (CNCN) a été présidée ce mardi 17 juillet par le premier ministre Paul Kaba Thiéba à Ouagadougou. Au cours de cette cérémonie, le Larlé Naba Tigré a été investi comme champion national pour la nutrition dans le sens d’amplifier la lutte contre la malnutrition.

Cette 1ère session 2018 du Conseil national de concertation en nutrition réunit les acteurs et les partenaires pour débattre des questions de nutrition et coordonner les actions au niveau national. A travers l’axe2 du PNDES qui est le développement du capital humain, un effet positif est attendu en matière d’amélioration de la nutrition des groupes vulnérables, en particulier les mères et les enfants.

Le Premier ministre Paul Kaba Thiéba invite tous les acteurs à fédérer leurs efforts dans la lutte contre la malnutrition

Selon le rapport de Save The Children, 27,3% des enfants de 0 à 59 mois connaissaient des retards de croissance sévère du fait de la malnutrition. Pour le Premier ministre, Paul Kaba Thiéba  c’est un chiffre qui nous interpelle, mais un chiffre également qui révèle des tendances lourdes des politiques passées.« Nous avons déjà commencé à mettre en œuvre toutes les actions pour essayer de mettre fin à cette situation. De 2016 à aujourd’hui, la tendance est bonne mais elle reste encore préoccupante », a t-il déclaré.

Bertine Ouaro, Directrice de la nutrition

D’où la nécessité d’accroître les actions pour que la nutrition soit améliorée au niveau national, soit une réduction de la malnutrition chronique d’au moins 15% d’ici à 2020.

Quand au choix du Larlé Naba Tigré comme champion national pour la nutrition, il s’explique selon la Directrice de la nutrition, Bertine Ouaro, par le fait, qu’en plus de la lutte qui est menée, il est nécessaire de trouver un champion qui va être un relais auprès des décideurs, des communautés pour un changement des habitudes alimentaires et pour un meilleur plaidoyer pour la nutrition en vue d’une atteinte des objectifs visés. « Le Larlé Naba a été choisi pour le modèle social qu’il inculque en tant que ministre du Mogho Naba. Il a une grande capacité de mobilisation des populations. Il est dans des grandes actions de sécurité alimentaire et s’est engagé à améliorer la nutrition du nourrisson et du jeune enfant », a-t-elle ajouté.

En traduisant sa reconnaissance aux plus hautes autorités, l’heureux élu n’entend pas se donner de repos. « Dès le samedi 21, je pense organiser une grande rencontre de milliers d’hommes et des femmes issues des forces vives pour lancer l’appel pour une meilleure nutrition au Burkina Faso. Il y a tout pour mieux se nourrir et être en bonne santé, mais il n’est pas donné à tout le monde de le savoir », s’est exprimé le Larlé Naba Tigré.

Le Larlé Naba Tigré, désigné champion national pour la nutrition

L’approche de lutte contre la malnutrition est multisectorielle et comme le précise Paul Kaba Thiéba, il faut fédérer tous les moyens pour que la lutte soit efficace. Le plan national de nutrition qui est en cours d’élaboration viendra justement à en croire le premier ministre, organiser toute la politique en matière de nutrition jusqu’en 2021.

Le Conseil national de concertation en nutrition se réunit deux fois par an pour donner des avis meilleurs en matière de nutrition. Les attentes à l’issue donc de cette première session 2018 selon les autorités, sont entre autres, la réflexion sur les politiques déjà mises en œuvre et tirer des leçons pour les améliorer au second semestre et au cours de l’année prochaine.

Assétou Maiga

https://queenmafa.net/wp-content/uploads/2018/04/Bannie%CC%80re-QUEEN_1000x150px.jpg

Laissez votre commentaire ici !