Le « groupe de sécurité islamique » est dissous pour activités non conformes à son récépissé

99

 A l’issue du conseil des ministres de ce mercredi, Remis Dandjinou, le porte-parole du gouvernement, dans un communiqué, a indiqué que le Haut-commissaire a notifié à l’association qui a mis en place le groupe de « sécurité islamique » à Pouytenga sa dissolution pour activités non conformes à son récépissé.

« Sur ces questions, il y a, semble-t-il, d’autres groupes du même type qui existent dans certaines provinces. Les haut-commissaires et les gouverneurs ont été mandatés par leurs pouvoirs hiérarchiques, de prendre toutes les dispositions pour que si ces associations ne respectent pas les termes des agréments qui leur ont été donnés, qu’elles soient également dissoutes », a affirmé le ministre en charge de la communication.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here