« Le Burkina ne cèdera pas aux chantages ni au terrorisme », Simon Compaoré

553

Suite à l’attaque meurtrière de Pama dans la nuit du 27 au 28 Août 2017 ou 8 soldats des forces de défense et de sécurité ont perdu la vie, le président par intérim du Mouvement du Peuple pour le Progrès (MPP) Simon Compaoré a adressé dans une déclaration, salué la mémoire des militaires disparus et réaffirmé la volonté du gouvernement à ne point céder face à ces actes terroristes.

Le terrorisme a encore frappé dans les rangs de nos vaillantes forces de défense et de sécurité. Au petit matin du mardi 28 août 2018 dans la région de l’Est, la brigade de gendarmerie de Pama défendait vaillamment ses positions contre des assaillants non identifiés puissamment armés. Des renforts FDS informés de la situation se déploient alors vers Pama pour prêter main forte aux assiégés. Malheureusement, ils seront eux-mêmes victimes d’un engin explosif improvisé placé à dessein sur leur chemin, sur l’axe Fada-Pama. Hélas, des vies ont été fauchées plongeant le Burkina, à nouveau dans le deuil.

Le MPP s’incline devant la mémoire de ces martyrs qui s’étaient engagés à servir le pays sous les drapeaux. Notre parti salue la résistance farouche que nos FDS ont opposée à leurs assassins. Comme d’habitude, c’est par la traitrise et la lâcheté que les bandits sont parvenus à réaliser le carnage que les Burkinabè déplorent aujourd’hui. Sept morts et plusieurs blessés. Le mode opératoire est connu et vise à faire le maximum de victimes pour semer la désolation au sein des populations. Pourtant, il y’a, à peine, quelques jours, le commandement de nos FDS avait conduit avec satisfaction des opérations de ratissage dans la zone Est de notre pays. Le MPP persiste et dénonce avec véhémence une tentative de déstabilisation des institutions républicaines.

C’est triste, c’est douloureux, c’est rageant ; mais nous devons rester unis devant ce drame qui nous frappe parce que le Burkina triomphera coûte que coûte de ces malfaiteurs aux ordres qui veulent à tout prix installer la psychose au sein des populations.

NON ; le Burkina ne cèdera pas aux chantages ni au terrorisme. Il continuera de défendre son territoire avec la farouche détermination des FDS et avec la collaboration entière et totale des populations. Le Burkina appartient à tous les Burkinabè et nous avons le devoir d’aider les FDS à mettre hors d’état de nuire les terroristes, leurs complices et leurs commanditaires tapis dans l’ombre.

Notre pays est déterminé à poursuivre le triste combat qu’on lui impose. En ces moments difficiles pour nos FDS, leurs familles et les Burkinabè, le MPP leur exprime sa compassion et ses sincères condoléances ; souhaite un prompt rétablissement aux blessés. Il exprime sa solidarité avec le corps médical en charge des blessés.

Le MPP renouvelle son soutien indéfectible au président du Faso M. Roch Marc Christian Kaboré et au gouvernement pour les efforts de sécurisation de notre pays. Il les invite à développer d’autres initiatives avec les FDS pour intensifier le niveau de la lutte pour stopper le terrorisme vil et rampant qui endeuille nos populations.

Malgré l’adversité, la lutte continuera et le Burkina vaincra.

ENSEMBLE, AVEC NOS FDS POUR LE TRIOMPHE DE LA LEGALITE REPUBLICAINE ! « 

Le Président par intérim du MPP Simon Compaoré

https://queenmafa.net/wp-content/uploads/2018/04/Bannie%CC%80re-QUEEN_1000x150px.jpg

Laissez votre commentaire ici !