Le Burkina Faso célèbre ses 58 ans d’indépendance à Manga

1125

C’est dans la ville de Manga dans la région du Centre Sud que le Burkina Faso a célébré ses 58 ans d’indépendance. Cette célébration s’est déroulée devant un public acquis pour la cause et en présence du président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré.

La commémoration de cet anniversaire a été ponctuée par des défilés civils et militaires. Ce sont 4500 défilants dont 1500 éléments des forces de défense et de sécurité qui ont montré leur savoir faire. En plus du défilé, les Mangalais ont assisté à une parade aérienne également effectué par des aéronefs.

Cette célébration se tient dans un contexte sécuritaire difficile où les forces de l’ordre font l’objet d’attaque à répétition de groupe terroriste, c’est pourquoi le président du Faso, dans son adresse à la nation  a appelé les Burkinabè à plus de solidarité dans la lutte contre ce phénomène.

Le passage de l’ Unité d’Intervention Polyvalente de la Police Nationale (UIP-PN)

« Face à cette guerre que nous imposent les forces rétrogrades et obscurantistes, il nous faut faire preuve de solidarité et plus que jamais nous rassembler autour de l’essentiel », a-t-il déclaré.

Le Chef suprême des Armées a par ailleurs insisté sur les valeurs de cohésion, de l’unité et de la solidarité qui doivent fonder l’esprit des Burkinabè dans la lutte contre les forces du mal.

Quant à la célébration proprement dite du 11 décembre, Roch Kaboré a confié qu’elle n’est autre que l’unité du peuple, l’identité collective et la fierté d’appartenir à la même patrie.

Le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré s’adressant à la nation

Il a en outre rendu un vibrant hommage aux Burkinabè qui se battent au quotidien au prix de leur vie pour préserver l’intégrité territorial du pays. « Je voudrais redire toute ma compassion aux familles qui ont vu les leur tomber pour défendre la sécurité de l’ensemble des Burkinabè et exprimer toute ma solidarité aux blessés, aux veuves et aux orphelins », a-t-il laissé entendre.

La Côte d’Ivoire, Pays invité

Et d’affirmer sa volonté et son engagement aux cotés des forces de défense et de sécurité à venir à bout aux forces rétrogrades et obscurantistes.

Le passage des Forces armées Ivoiriennes

Invité à prendre part à cette fête nationale, la Côte d’Ivoire était représentée par un contingent de son armée et accompagnée par son ministre de la défense Ahmed Bakayako.  C’est le bataillon de sécurisation de l’Est basée à Bondoukou qui a effectué une parade à l’ouverture juste après le passage de la fanfare de la garde nationale. Une parade hautement saluée par les officiels  à travers des applaudissements.

Rendez-vous à Tenkodogo pour la célébration du 11 décembre 2019.

                                                                                                  Issa KARAMBIRI

 

https://queenmafa.net/wp-content/uploads/2018/04/Bannie%CC%80re-QUEEN_1000x150px.jpg

Laissez votre commentaire ici !