Laurence Ilboudo appelle à une solidarité forte des femmes dans le Yatenga

368

Dans le cadre des fora régionaux, la ministre en charge de la Femme, Laurence Ilboudo/Marchal était dans la région du nord le 20 février dernier. L’objectif de cette tournée est de rencontrer les femmes et échanger sur leurs préoccupations majeures afin de les accompagner.

Venues des différentes contrées de la région du nord, les femmes ont brillé de par leur présence à cette cérémonie organisée en leur nom. La tenue des fora régionaux a été une occasion, selon la première adjointe au maire de la ville de Ouahigouya, Djénéba Sodré, de dresser les obstacles auxquels les femmes font face au quotidien.

« Il est temps pour nous de traiter de l’épineuse question de la faible participation des femmes à la gouvernance », a-t-elle dit avant de confier qu’il n’y a qu’une seule femme sur les 31 collectivités de la région du nord.

Avec la nomination récente de Laurence Ilboudo à la tête du département en charge de la Femme, Djénéba Sodré croit que la situation de la femme connaitra une évolution car elle avoue connaitre la nouvelle nommée dans ses actions en faveur de « l’autre moitié du ciel ».

La ministre en charge de la Femme, Laurence Ilboudo/Marchal ovationnant les femmes

Que les femmes soient solidaires

Quant à la participation de la femme à la gouvernance, Laurence Ilboudo a fait savoir que le défi ne peut-être relevé sans la volonté manifeste des femmes elles mêmes. Pour ce faire, la ministre en charge de la Femme a exhorté ces dernières à être mutuellement solidaires.

Un autre pan du combat de Laurence Iboudo au cours de cette rencontre dans le Yatenga c’est l’appel lancé à l’endroit des personnes vivant avec un handicap. « Il n’y a que 2,2% des personnes vivant avec un handicap qui sont autonomes. Cela est insuffisant. Nous voulons changer la donne jusqu’à 50% », a-t-elle affirmé.

Laurence Ilboudo remettant le chèque de 500 000 FCFA à Fatoumata Diallo,

Aux femmes de la région du nord, la ministre leur a demandé d’inclure les personnes vivant avec un handicap dans leurs priorités car ces dernières peuvent participer d’une manière où une autre au développement du pays.

24 tonnes de vivres a été remis aux personnes nécessiteuses

Comme pour donner l’exemple, Laurence Ilboudo a remis 24 tonnes de vivres  aux personnes nécessiteuses. « Ces vivres sont destinés aux femmes démunies, aux personnes âgées démunies et à ceux vivant avec un handicap démunis », a-t-elle précisé.

Des femmes récompensées

La promotion de l’entreprenariat féminin est un autre combat que mène le ministère en faveur des femmes. Ainsi, pour encourager les femmes à entreprendre, une compétition a été organisée afin de récompenser les meilleures dans leur domaine respectif.

Les trois lauréates posant avec Laurence Ilboudo accompagnées des députés

Pour la région du nord, les trois lauréats qui évoluent respectivement dans l’agroalimentaire, le commerce général et la laiterie, ont reçu leur prix ce jour allant d’une valeur de 300. 000  à 500. 000 FCFA.

                                                                                                                      Issa KARAMBIRI

Laissez votre commentaire ici !