L’Américaine Megan Rapinoe, Ballon d’Or féminin 2019

109
Megan Rapinoe (Reign FC) of United States celebrate after winning the 2019 FIFA Women's World Cup France Final match between The United State of America and The Netherlands at Stade de Lyon on July 7, 2019 in Lyon, France. (Photo by Jose Breton/NurPhoto)

L’Américaine Megan Rapinoe, victorieuse de la Coupe du monde avec la Team USA en 2019, a été élue Ballon d’Or lundi soir lors de la cérémonie organisée au théâtre du Châtelet, à Paris. L’Anglaise Lucy Bronze et l’Américaine Alex Morgan complètent le Top 3. Megan Rapinoe succède au palmarès à la Norvégienne Ada Hegerberg.

Megan Rapinoe, co-capitaine de l’équipe américaine championne du monde en juillet dernier et icône de la lutte pour les droits des LGBT et l’égalité homme-femme, a remporté le deuxième Ballon d’Or féminin de l’Histoire, lundi à Paris.

La joueuse de Seattle, meilleure buteuse et meilleure joueuse du Mondial 2019, succède à 34 ans à la Norvégienne Ada Hegerberg, l’attaquante de Lyon sacrée en 2018 pour le lancement de ce trophée organisé par le magazine France Football. Cet été, elle a illuminé les terrains de France lors d’un Mondial survolé par les Américaines, suscitant aussi un emballement médiatique par ses sorties politiques. Lire la suite

Laissez votre commentaire ici !