L’acceptation de l’autre comme gage de succès du couple

475

Dans le couple, le rôle de l’homme ou de la femme n’est pas de faire changer l’autre et l’amener à devenir comme nous le voulons. Bien au contraire, le bonheur du couple réside dans la capacité de chaque partenaire à  accepter l’autre tel qu’il est et non lutter pour le transformer.

Chacun doit simplement travailler à accepter son partenaire dans tous les domaines de sa vie. Nous devons accepter notre conjoint ou conjointe dans son corps, dans sa personne, dans son histoire, dans ses rêves, dans sa famille, dans sa vie professionnelle et aussi dans ses croyances.

Accepter l’autre dans son corps, c’est l’accepter dans tous ses traits physiques: son poids, son teint, sa taille, sa forme…  On doit aussi accepter l’autre dans sa personne, c’est-a-dire sa manière d’être, de se comporter, sa réserve, sa timidité ou le fait qu’il aime parler. Mais aussi sa manière de comprendre les choses, de voir la vie, ses goûts, ses désirs,…

Accepter l’autre dans son histoire, c’est arrêter de lui faire porter le poids de son passé, mais plutôt l’aider à tourner les pages sombres de sa vie.

Accepter l’autre dans ses rêves c’est simplement l’encourager à réaliser les projets qui lui tiennent a coeur. C’est triste de constater que dans les couples, certains conjoints se comportent non pas comme des soutiens au projet de l’autre, mais plutôt comme des briseurs de rêves!

Pour ce qui concerne les croyances, il faut simplement accepter le fait que le couple n’a pas pour vocation à être un lieu de conversion. Le but du couple c’est d’abord de bâtir une famille heureuse et épanouie. Alors ne passez pas votre temps à créer des disputes inutiles en voulant amener l’autre à se convertir de force.

Enfin, chaque partenaire dans le couple doit aussi travailler à accepter sa belle famille, les parents, les frères et sœurs du conjoint ou de la conjointe. Ne soyez pas celui ou celle par qui la division s’installe dans votre belle famille. Parce que cette division jouera forcément contre vous à moyen ou long terme.

Romuald KABORE

Psychologue du Couple et de la Famille

Laissez votre commentaire ici !