Le centre national de transfusion sanguine (CNTS) a tenu une conférence de presse ce mercredi 19 juin 2019 pour annoncer la commémoration de la journée mondiale du donneur de sang qui va se dérouler le 22 juin prochain à Ouahigouya. Elle se tiendra sous le thème « le don de sang et l’accès universel à des transfusions de sang sécurisés en tant qu’élément pour atteindre la couverture sanitaire universelle ». Cette célébration aura pour slogan « Du sang sécurisé pour tous ».

Le Burkina Faso ne sera pas en reste cette année pour la célébration de la journée mondiale du donneur de sang qui se tient le 14 juin de chaque année. Elle sera célébrée en différé ce 22 juin à Ouahigouya à l’ouverture  officielle du centre de transfusion sanguine de la région du Nord. Le centre national de transfusion sanguine est présent dans 9 régions sur les 13 que compte le pays (sauf le sahel, cascades, centre-sud, plateau central). Une initiative qui vise à permettre aux populations des zones les plus reculées d’avoir accès à des produits sanguins sécurisés.

Dr Téwendé Céline Alice Rosine Kiba/Koumaré, Directrice régionale du CNTS

Selon la directrice régionale du centre national de tranfusion sanguine, Dr Céline Alice Rosine Kiba/Koumaré, la célébration de cette journée mondiale du donneur de sang a été instituée par l’OMS  pour remercier les donneurs  de sang volontaires et non rémunérés pour le geste salvateur qu’ils font. Cette journée est aussi l’occasion de sensibiliser les populations sur la nécessité de donner son sang, de valoriser l’actes du donneur et de développement des partenariats avec ces bienfaiteurs.

Elle poursuit en affirma qu’après cette célébration le CNTS qui entre de plain-pied dans la période difficile entend poursuivre et intensifier ses activités de sensibilisation, de collecte de sang au sein des autres couches socio-professionnelles de la population.

Elle conclut en invitant  ces acteurs et donneurs à toujours agir dans ce sens pour le bien être de plusieurs personnes en d’autres termes, continuer à sauver des vies.

Une vue des journalistes à la conférence de presse

Pour l’année 2018, le centre national de transfusion sanguine a pu collecter 84370 poches de sang et distribué 70 334 produits sanguins aux malades. Alors que selon l’OMS, pour satisfaire aux besoins transfusionnels, il aurait fallu collecter 202 441 poches de sang en 2018. Quoi pour dire que les efforts consentis sont énormes mais la moisson demeure en deçà des attentes.

                                                              Aminata GANSONRE

Laissez votre commentaire ici !